Éducation : Bantama Sow donne le coup d’envoi de l’entrée en 7ème à Matoto

19 juin 2017 22:22:22
0

Les examens nationaux session 2017 ont officiellement démarré ce lundi sur l’ensemble du territoire national. Et comme d’habitude, c’est l’entrée en 7ème qui ouvre le bal. 19 130 candidats dont 9 766 filles repartis dans 59 centres affrontent les épreuves dans la commune de Matoto.

C’est l’école primaire Aicha Bah où 577 candidats dont 321 filles composent qui a été choisie pour donner le coup d’envoi de ces examens à Matoto.

« J’espère qu’ils ont appris les leçons et ils seront capable de restituer ce qu’ils ont reçu. Nous souhaitons bonne chance à tous les candidats ». C’est par ces mots que Sanoussy Bantama Sow ministre conseiller a lancé les épreuves dans cette commune.

Sous le slogan tolérance zéro, les dispositions nécessaires sont prises pour le bon déroulement de ces examens à Matoto. Le directeur communal de l’éducation par intérim rassure. « Ces centres ont été bien travaillés au point de vue installation, tables bancs et latrines. Le ministre de l’enseignement pré-universitaire a déjà formulé sa plainte contre X pour des éventuels cas de fraudes dans tous les commissariats du pays », explique Fodé Sylla.

Sur un ton ferme Fodé Sylla menace : « Le premier surveillant que je prendrais en train de commettre une fraude je le sors, je le fais remplacer et le suspend pour 5 ans. »

Dans un autre centre d’examen de la commune des élèves rencontrés se disent satisfaites du sujet de rédaction. Un sujet portant sur la lecture qui cadre avec l’actualité qui est Conakry Capitale mondiale du livre.

« On nous a demandés de convaincre un camarade de quartier qui ne sait pas lire pour qu’il s’intéresse à la lecture », reformule le sujet de rédaction selon sa compréhension cet élève qui s’est exprimé sous le couvert de l’anonymat.

« Chers amis une personne illettrée n’est pas considérée en Guinée. Car si tu ne sais ni lire, ni écrire tu ne pourras être ni ministre, ni président », lance pour sa part une autre candidate visiblement satisfaite de sa réponse.

Pour cette première journée, les candidats devaient affronter les épreuves de rédaction et de géographie.