Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Diécké: les régions transfrontalières de N’Zérékoré, Nimba et Tonkpi signent un protocole d’accord sur le partage des informations sanitaires

La sous-préfecture de Diécké, dans la préfecture de Yomou a servi de cadre à la signature d’un accord trans-frontalier axé sur le partage des informations sanitaires entre les régions de N’Zérékoré (Guinée), Nimba (Liberia) et de Tonkpi (Côte d’ivoire), ce vendredi 20 août 2021.

En effet, cette signature qui a regroupé les représentants des régions frontalières avait pour objectif de contribuer à réduire le risque de propagation des Maladies à Potentiel Épidémique (MPE). Elle a permis le partage d’informations sur la situation épidémiologique actuelle, les expériences innovatrices dans la réponse aux différentes épidémies, les perspectives mais aussi l’amélioration de la collaboration transfrontalière.

Dans son discours de bienvenue, le maire de la commune rurale de Diécké, Nyan Kemo Gouamey, a exprimé sa satisfaction en ces termes : « au nom des populations de Diécké, je vous souhaite la bienvenue. Et je profite de la cette occasion pour vous réitérer notre engagement à collaborer et à appliquer le contenu de cet accord pour l’intérêt de nos communautés. Car leur santé est notre priorité ».

Pour le Directeur de Cabinet, représentent le gouverneur de la région administrative de N’Zérékoré, Jean Smith Sandy : « le faible niveau de surveillance des maladies et de la coordination entre les trois régions frontalières doit nous interpeller tous. Car la santé de nos populations dépendra de notre capacité d’anticipation. C’est pourquoi l’autorité régionale que je représente ici ainsi que les partenaires techniques et financiers, de par ma voix, s’engagent à accompagner et à appliquer le contenu du présent accord ».

Nelson Korquoi, gouverneur de la région du Nimba, de la République du Libéria, souhaite que « cet accord soit transmis aux décideurs politiques des trois pays, afin que nos frontières soient sécurisées sur le plan sanitaire ». Cet accord doit être réel, conclura-t-il.

Dans son intervention, le Responsable du Sous-Bureau de l’OIM à N’Zérékoré, Dr Mamadou Baïla BARRY s’est réjoui de la forte mobilisation. « La présence effective de l’ensemble des participants traduit avec éloquence l’intérêt qu’on accorde à la gestion des épidémies qui menacent nos trois régions », a-t-il fait savoir.

Initiée par les trois (3) régions frontalières, c’est l’Organisation Internationale pour les Migrations OIM_GUINÉE qui a apporté son appui technique et financier à cette rencontre, à travers le Fonds Central d’Intervention pour les Urgences Humanitaires (Fonds_CERF).

A noter que les Directeurs Régionaux de la Santé de N’Zérékoré et de Nimba ainsi que de plusieurs autres personnalités étaient présents à cette importance rencontre.

Faut-il noter que la signature de ce présent Protocole d’accord favorisera la collaboration entre ces régions en proie à des épidémies comme la Maladie à Virus Ebola.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...