Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Dialogue politique inter guinéen : Le PM Bernard Gomou donne des précisions

Le Premier ministre, Dr Bernard Gomou a appelé de nouveau les leaders politiques à rejoindre le cadre de concertation mis en place par le gouvernement de la Transition. C’était à la faveur de son passage à la télévision nationale dans l’émission « le dossier de la semaine » de ce lundi 5 septembre 2022.

« Aujourd’hui, nous avons le médiateur de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Dr Yayi Boni.  On ne pas mettre la corde au cou de quelqu’un pour le tirer puis l’envoyer dans le cadre de concertation.

C’est un cadre d’échanges libre que nous avons demandé à tous les Guinéens de s’exprimer. Venir s’exprimer, c’est une chose, ne pas tenir compte de ses expressions, c’est une autre chose.

Par ailleurs, le Chef de l’État, dans son discours, a dit que les recommandations du cadre de concertation, si elles vont dans l’intérêt supérieur de la nation, elles seront mises en application.

Quand vous avez l’amour de votre pays, un chef de l’État qui vous invite à venir échanger, vous refusez et on envoie un ancien chef de l’État qui vous invite à échanger (…). Qu’est-ce que vous voulez qu’on fasse ? La Guinée n’est pas résumée qu’aux partis politiques seulement, nous avons les forces vives de la nation, c’est l’avenir des jeunes qui intéresse le chef de l’État.

Je demande à nos frères et sœurs de rejoindre la Guinée qui appartient à tout le monde. Il faut qu’ils viennent et qu’on échange sur la situation de la Guinée.

Le fait de faire le vide, de ne pas venir, cela n’apporte rien à la Guinée. Chacun de nous veut une Guinée apaisée et que cette transition soit la dernière. Chacun veut des institutions fortes qui vont durer dans le temps et qui ne seront pas balayées par une personne.

Le gouvernement a fait un effort en créant le cadre de concertation. Ce n’est pas parce que Paul ou Pierre ne participe pas qu’on dira qu’il n’y a pas de dialogue. Je me demande qu’est-ce qu’ils veulent en réalité« .

En répondant à une autre question, Dr Bernard Gomou a rappelé que l’avènement du CNRD au pouvoir a touché les intérêts des uns et des autres au détriment du peuple de Guinée.

« Quand vous allez dans les mines, vous trouverez que tous les contrats sont signés par les hommes qui étaient dans l’administration publique (…) », a t il déploré.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...