Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Développement industriel : la Guinée se dote d’une politique de développement industriel 

Le ministère du Commerce, de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises, a élaboré avec l’appui de son partenaire, l’ONUDI, la politique nationale de développement industriel de la République de Guinée. Ce mercredi 14 septembre, la ministre Rose Pola Pricemou a procédé au lancement de l’atelier de validation de ladite politique.

« Nous allons faire une première en Guinée pour l’adoption de cette politique nationale. Donc, je ne peux que féliciter tous nos partenaires. On a l’habitude de faire de beaux textes et de les garder. Mais l’objectif ici, c’est d’aller vers du concret, des actions pragmatiques qui vont nous permettre de révolutionner le développement industriel en Guinée. C’est ce qu’on vise dans ce document, que nous ayons des étapes bien claires, des jalons bien posés. Et que nous puissions arriver à une Guinée qui a des industries compétitives qui emploient des jeunes professionnels qui répondent aux attentes de ces industries », a déclaré la ministre du Commerce, de l’Industrie et des PME.
La politique de développement industriel est un document de 84 pages. Il est conçu pour impulser la dynamique de création d’un tissu industriel performant et compétitif. Capable ainsi de générer des emplois mais aussi, contribuer à la croissance économique du pays.
Selon Dr Mamadi Balla Camara, le directeur national de l’Industrie,  »cette politique de développement industriel vise à mieux prendre en compte la spécificité et la vulnérabilité du secteur industriel, développer le transfert des technologies des instituts, universités et des recherches dans l’industrie. Promouvoir des relations durables, équitables et transnationales à travers des conventions de partenariat gagnant-gagnant.
Dans cette optique de redynamisation du secteur industriel, l’ONUDI réaffirme son soutien inconditionnel à la Guinée.
Selon Ansoumane Bérété, le Représentant pays de l’ONUDI, la mission de son institution est d’accompagner la Guinée dans ses stratégies de développement industriel.
« Pour nous, c’est un engagement des plus stratégiques possibles. Parce qu’il s’agit de structurer l’approche de la Guinée, du gouvernement dans la planification et la mise en œuvre des politiques publiques en la matière et de faire en sorte que cela ait l’impact attendu en termes de croissance économique. Cela doit également s’inscrire dans le cadre de la nécessaire inclusion socio-économique. Ainsi, c’est un grand plaisir pour nous de contribuer à ce processus transformationnel pour la Guinée », a affirmé Ansoumane Bérété, le Représentant pays de l’ONUDI.
Cet atelier financé par l’Union européenne à travers le projet REFILA va impliquer près de 50 cadres des départements sectoriels, des directions et agents du Ministère du Commerce, de l’Industrie et des PME, les partenaires ainsi que les organisations de la société civile et le secteur privé, dans la validation de ladite politique avant d’être clôturé ce jeudi 15 septembre.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...