Les raisons du départ d’Aboubacar Sylla de l’opposition républicaine

0

C’est désormais officiel, le porte-parole de l’opposition républicaine, Aboubacar Sylla, élu député sur la liste de l’UFDG en 2013, a annoncé son départ, ce samedi, des rangs de cette entité politique.

Silencieux depuis des mois, M. Sylla justifie son départ par la crise qui secoue l’opposition, les problèmes internes, le manque de stratégies et l’adoption de la loi de finances 2018, y compris par les députés de l’UFDG.

Selon un membre de l’UFC, son parti est en train de rédiger une déclaration pour donner plus de détails sur cette démission. « L’opposition républicaine souffre de nombreux et graves dysfonctionnements qui affectent sérieusement son efficacité et la rendant ainsi incapable à assurer valablement son rôle de contre-pouvoir dans le débat démocratique de notre pays », a-t-il martelé.

Avec ce départ, c’est un député de moins pour l’UFDG.

Ministre dans le gouvernement de transition de Jean Marie Doré, M. Sylla intégrera l’opposition après le gouvernement. Il créera d’abord l’ADP avant de fondre dans l’opposition républicaine à la veille des élections législatives de 2013. Il sera élu député sur la liste de l’UFDG de Cellou Dalein Diallo.

Nommé depuis, porte-parole de l’opposition, il assumera ce rôle jusqu’à la reconnaissance du statut du chef de l’opposition républicaine. Mais depuis, l’homme a pris ses distances. A un moment donné, des bruits couraient comme quoi il était pressenti ministre.