Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Décès de K²: L’émouvant message de condoléances de l’opposant Baadiko

Les réactions suite au décès de l’ancien ministre Ibahima Kalil Konaté se multiplient et vont au-delà de sa famille politique. Du côté de l’opposition par exemple, le député Baadiko parle d’un homme avec qui il partageait «des préoccupations communes sur la destinée de notre pays».

Pour rappel, l’ancien ministre K au carré est décédé hier des suites de Covid-19, alors qu’il était jusque-là président du conseil d’administration de la LONAGUI (loterie nationale de Guinée).

Dans son message de condoléances adressé à la famille et aux proches du défunt, Baadiko qui déclare être «particulièrement touché par cette tragique disparition », ne tarit pas d’éloge à l’endroit du défunt Ibrahima Kalil Konaté, Alias K2 qui n «était mon ami », précise-t-il.

Et d’expliquer que «m’intéressant particulièrement à l’éducation,  j’ai suivi de très près son action réformatrice au ministère de l’Éducation ». Ajoutant que «c’était un grand patriote (qui) a voulu servir son pays en se battant pour le redressement du secteur névralgique qu’est l’éducation, tombé au point zéro dans notre pays ».

Toujours parlant des qualités du défunt, l’opposant rappelle les hauts faits d’armes de K2 pendant son bref passage au gouvernement. «Très courageux, il n’a pas hésité à s’attaquer aux mafias qui règnent en maîtresses sur ce secteur depuis des dizaines d’années. Il  avait restitué 35 milliards de Gnf d’excédents dans les caisses du Trésor, sur la provision reçue pour le budget des examens », indique-t-il.

Dans la même logique, «c’est lui qui avait mis fin à l’énorme arnaque des « notes de classe » prises en compte au bac. Un business des profs véreux de plusieurs dizaines de milliards chaque année», témoigne l’opposant qui ne semble pas pardonner « les syndicalistes qui se sont acharnés sur lui (de défunt ndrl) jusqu’à le faire destituer …»

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...