Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Crise à la FGB : le camp Tanta Diallo accuse le directeur national des sports

«  Je suis obligé d’attaquer ; les problèmes dans le sport guinéen, c’est la direction nationale des Sports.  Face aux crises, elle n’est pas impartiale.» L’accusation est  d’Amadou Tanta Diallo, entraîneur et porte-parole de la Fédération  Guinéenne de Boxe (FGB). Une Fédération suspendue depuis juillet 2018 par l’AIBA (Association internationale de boxe amateur) et qui doit enfin organiser son congrès électif le 22 janvier 2022 pour échapper à une exclusion.

« Nous sommes déjà convaincus que le ministère (des Sports) ne nous accompagnera pas dans l’organisation de ce congrès. Mais nous nous battrons pour que ce congrès ait lieu afin de sauver notre discipline », a dit  Tanta Diallo qui s’exprimait au cours d’une conférence de presse organisée ce jeudi 30 décembre. Pour Diallo, l’important est de voir le congrès validé par l’AIBA. Celle-ci a  déjà favorisé la mise en place d’une commission électorale intérimaire composée de membres guinéens et étrangers. Et la liste des candidats retenus pour le congrès du 22 janvier devrait être publiée dès ce 31 décembre.

En décidant de partir au congrès avec ou sans le ministère, Amadou Tanta Diallo et son équipe assument déjà les éventuelles conséquences. « La seule conséquence, c’est de ne pas bénéficier du soutien financier de l’Etat. Et nous sommes prêts à supporter cette conséquence, mais nous n’allons pas permettre que la Guinée soit exclue de la boxe mondiale à cause d’un seul individu »,  a-t-il martelé. En parlant d’un seul individu, Tanta Diallo cite nommément Lansana Kabassan Keita, le directeur national des Sports. « Il a encore la rancœur de sa suspension par l’ancien ministre des Sports, Sanoussy Bantama Sow. Or, il avait été constaté que sa direction était impliquée dans toutes les crises au sein des Fédérations », a-t-il accusé, faisant référence aux crises à la Fédération Guinéenne de Football (FGF) et à la Fédération Guinéenne de Basketball (FEGUIBASKET). « Un CONOR a été mis en place à la FGF, il paraît qu’un consensus a été trouvé à la FEGUIBASKET. Pourquoi pas nous ?  Parce qu’il soutient le camp du colonel Moussa Moïse Keita », a-t-il dit.

 

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :