Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

CRIEF : après près de 7 heures d’audition, Kassory retourne en prison

L’ancien Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana a été entendu au fond du dossier pour lequel il est poursuivi par la Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF) ce 29 juin 2022. Arrivé à 10h, c’est à 17h40 qu’il est sorti pour la maison centrale.
Selon Me Dianah Sampil, nous sortons d’une audience où il a été question de l’interrogatoire sur le fond. Le parquet
« Nous sortons d’une audience où il a été question de l’interrogatoire sur le fond. C’est-à-dire dire qu’aujourd’hui, le parquet devait présenter à M. Kassory Fofana les preuves des charges qu’il a mises à son compte. Très malheureusement, il n’en a rien été. Nous sommes ressortis comme nous étions rentrés sans que rien ne soit montré dans le sens de la culpabilité de notre client », a expliqué Me Dinah Sampil, avant d’ajouter que lui et ses collègues ont fait une demande de mise en liberté, qui va être déposée à la Cour: « La démande de mise en liberté, nous l’avons élaborée, nous devons la signer tout de suite et la déposer. Ensuite on attend la réponse que la chambre spéciale va donner. A partir du moment où aucune preuve ne nous a été montrée, le droit veut que nous ne soyons plus retenus, sauf pour autre considération, comme ce qui a prévalu depuis le début de ce procès jusque maintenant. Si ce n’était que le droit, on en serait pas encore là. »
Quant à Me Sidiki Bérété, il a précisé que délai d’appréciation de leur demande par le juge peut aller jusqu’à dix jours: «Par rapport au délai de

procédure, bien sûr, il y a problème. Quand la demande est déposée, la chambre de contrôle a 48 heures pour communiquer au procureur et le procureur très spécial a 5 jours pour répondre. Minimum, ils ont trois jours pour réagir. A compter de la date de dépôt, ils ont minimum 9 à 10 jours pour se prononcer favorable ou défavorable.»
Kassory Fofana n’était pas le seul à être entendu ce mercredi. Lui il a été entendu par la première chambre de contrôle, alors que Oyé Guilavogui, l’ancien ministre de l’Environnement, a été entendu par la deuxième chambre.
Dr Mohamed Diané, ancien ministre de la Défense nationale sera entendu ce jeudi 30 juin par la 2e chambre de contrôle de la CRIEF.

 

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...