COP23/Lutte contre le changement climatique: la Guinée et le Maroc signent un accord

14 novembre 2017 15:15:16
0

La Guinée multiplie les concertations en vue de trouver plusieurs partenaires dans le cadre de la lutte contre le changement climatique à Bonn où elle participe à la Cop23. Ce mardi matin, un mémorandum a été signé entre la Guinée et le Maroc. Un accord qui s’inscrit dans le cadre de la coopération sud- sud. Elle permettra aux deux pays de se compléter pour mener à bien  le combat contre le changement climatique.

« Nous venons de signer avec le Maroc un mémorandum de coopération dans le domaine de l’environnement. Ce document porte sur la protection de l’environnement en général, sur l’adaptation  aux changements climatiques, sur l’assainissement urbain, la recherche scientifique, bref, sur tous les domaines touchants la protection de l’environnement », a expliqué Assiatou Baldé, la ministre guinéenne de l’Environnement et des Eaux et Forêts.

Ce n’est pas la première fois que la Guinée et le Royaume Chérifien signe de tels partenariats. Les deux pays  entretiennent de solides relations bilatérales, rappelle Assiatou Baldé  avant de préciser l’importance de ce mémorandum : «ce n’est pas nouveau, nos deux pays ont développé depuis très longtemps une relation d’amitié depuis au temps du Roi Mohamed V jusqu’au Roi Mohamed VI. Donc, cette coopération vient une fois se raffermir à travers la signature de ce mémorandum. Comme vous le savez le partenariat sud-sud est un instrument de promotion de nos deux économies, en plus les pays africains ont les mêmes problèmes aussi bien au niveau de l’adaptation, de l’atténuation, le transfert de technologie et au niveau de la recherche de financement. C’est pourquoi nous devons avoir plus ou moins les mêmes approches de solutions.»

« La priorité stratégique nationale, c’est la promotion, le renforcement de la coopération sud-sud surtout avec les pays africains sub-sahariens. Ce cadre va nous permettre de renforcer la coopération en terme  de protection de l’environnement, de renforcement de capacité chassant qu’on est dans un moment très important de la Cop 23 après la Cop 22 qui a été une réussite pour l’histoire des Cop on a assisté à un moment d’action pour les pays africains et là le Maroc est en action dans ce cadre »  précise de son coté Nézha El Ouafin Secrétaire d’État chargé du développement durable au Maroc.

Un comité de suivi composé d’experts, et des personnes ressources  des deux parties  va être  créé dans les prochains jours pour s’occuper de la mise en œuvre de ce mémorandum.

Par ailleurs, le ministre Liberien de l’Environnement Darlington Say Kay  Tuaghera a rencontré son homologue guinéen dans le cadre de la protection des forêts et des espèces animales notamment des éléphants  de Ziama et de Woneguedjé.

Fatouamata Dalanda Bah depuis Bonn pour Guinéenews.