Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Condamnation d’Amadou Diouldé : réaction de Reporters Sans Frontières 

Le journaliste sportif et historien, Amadou Diouldé Diallo est sorti de prison ce mercredi 19 mai. S’il est libre, il a tout de même été reconnu coupable des faits d’ « offense au Chef de l’État » pour lesquels il a été arrêté le 26 février dernier.

Dans un publié peu après la libération du journaliste, Assane Diagne, Directeur du bureau Afrique de l’Ouest de Reporters sans frontières (RSF), Assane Diagne dit avoir accueilli cette information avec soulagement : « Notre organisation accueille avec soulagement la libération du journaliste, qui n’aurait pourtant jamais dû avoir lieu dans un premier temps, la loi interdisant les peines privatives de liberté pour les délits de presse« .

Placé sous mandat de dépôt le 1er mars, Amadou Diouldé a passé 81 jours en prison. Une chose que dénonce Assane Diagne : « Amadou Diouldé Diallo aura été détenu plus de 80 jours arbitrairement pour un simple passage dans une émission de radio. »

Il demande à ce que la Guinée respecte la loi L002 sur la liberté de la presse en Guinée : « Il est grand temps que la loi sur la presse adoptée en 2010 soit enfin respectée et que les autorités cessent de mettre en prison des journalistes exerçant simplement leur travail. »

Rappelons que c’est lors de son passage à l’émission Œil Lynx de la radio Lynx FM que le doyen Amadou Diouldé Diallo a tenu des propos accablants contre le président Alpha Condé sur la situation sociopolitique en Guinée, avec notamment la fermeture des frontières avec certains pays voisins.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...