Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Conakry : les coupures intempestives d’électricité du courant électrique inquiètent les citoyens

Depuis quelques semaines, Conakry fait face à des coupures intempestives du courant électrique. Une situation qui suscite des inquiétudes chez bon nombre de citoyens.  Ils sont nombreux ces citoyens à se plaindre de cette situation en cette période hivernale très souvent marquée par l’insécurité. A Démiudiula et Fifanaya, deux quartiers de la commune de Ratoma, le constat est le même. 
Thierno Oury Diallo est gérant d’une boutique d’alimentation. Selon lui, cette coupure d’électricité lui cause parfois  une perte de certaines de ces marchandises : « cette coupure d’électricité nous dérange beaucoup parce qu’on a du lait caillé dans le réfrigérateur, du bissap et également du yaourt. Ces derniers jours ma femme a dû en jeter quelques uns qui étaient déjà fermentés. Aujourd’hui (mardi 17 mai), pendant toute la matinée,  on n’a pas eu de courant. Le courant n’est revenu qu’à 14 heures. C’est regrettable « , déplore-t-il.
À cause de ces coupures répétées, Fatoumata Binta Bah, vendeuses d’eau glacée en bordure de route,  écoule moins sa marchandise depuis  quelques jours : « moi, je me débrouille  avec cette vente d’eau et de biscuits. Je mets mes sachets d’eau dans le réfrigérateur d’une boutique. Et cette boutique quand je pars le propriétaire me dit que le courant n’a pas passé la nuit et je vois que rien n’est frais. Avec cette chaleur, personne ne voudra payer une eau non glacée. C’est vraiment inquiétant ».
Dans les ménages, ce sont les mêmes échos. Les cris de coeur des femmes se font entendre car  elles n’arrivent plus à conserver les sauces de la semaine ni les poissons. C’est le cas de Hassanatou Barry qui est hôtelière. Selon elle avec les occupations au boulot,  il n’est pas d’une facilité à préparer tous les jours. « Moi, si dit-elle, je n’ai pas le temps de préparer tous les jours. Et je crois que c’est pareil pour toutes les femmes qui travaillent. Nous n’avons pas le temps de cuisiner tous les jours. On prépare les sauces de la semaine pour les conserver dans le réfrigérateur. Et s’il y a manque de courant comment allons nous faire ? Cela ne nous arrange pas ».
Cette situation inquiète à plus d’un titre les citoyens rencontrés. Ils expriment leur inquiétude par rapport à cet état  fait qui, de plus en plus, prend de l’ampleur. C’est pourquoi, ils demandent aux responsables  de l’EDG de trouver une solution le plus tôt que possible.
Magnalen Traoré, stagiaire à Guineenews 
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :