Conakry – Justice : Deux ans requis contre un élève accusé de viol par sa « petite amie »

0

Un procureur du tribunal criminel de Dixinn a requis ce mardi deux ans d’emprisonnement contre Amadou Saїdou Seck, un élève accusé de viol, de coups et blessures volontaires, détention et consommation de drogue. Si l’accusé a reconnu l’infraction de coups et blessures volontaires, il a nié en bloc les deux autres.

Selon le représentant du ministère public, l’acte s’est passé dans les environs de Cosa, dans la commune de Ratoma. Là, Seck a été surpris en train de rouer des coups  à la demoiselle Aїssatou Diallo. Il la battait jusqu’à l’éloigner de la grande circulation. Est-ce pour la violer ? Demoiselle Diallo est en tout cas catégorique dans l’arrêt de renvoi : elle affirme avoir été violée par Amadou Saїdou Seck.

Selon le procureur, le certificat médical versé au dossier confirme le viol dont Aїssatou Diallo a été victime.

En revanche, l’avocat du jeune élève d’une vingtaine d’années a indiqué qu’Aїssatou Diallo a été plutôt la « petite amie » de son client. Selon lui, Amadou Saїdou Seck et Aїssatou Diallo ont entretenu des relations amoureuses durant deux ans, avant de se séparer en queue de poisson. Et s’il y a eu coups et blessures volontaires, c’est la faute de demoiselle Diallo. « Puisque, a poursuivi Me Alseny Aїssata Diallo, c’est elle qui a injurié Seck quand elle a vu la détermination de celui-ci de se séparer d’elle ». En réplique, Seck lui a administré une claque qui l’a fait tomber à terre. « Je ne pense pas qu’elle soit victime de viol. Parce que si elle était victime de viol, elle ne se serait pas retournée à deux reprises au domicile de son bourreau pour tenter de le reconquérir. Elle voulait continuer sa relation avec Seck, mais celui-ci ne voulait plus d’elle puisqu’elle a été infidèle », a indiqué l’avocat qui a plaidé pour la relaxe pure et simple de son client.

En ce qui concerne la détention illégale et la consommation de drogue, Me Diallo a indiqué que son client ne fume même pas de la cigarette.

Il a demandé au tribunal de relaxer son client afin qu’il puisse reprendre sa classe de terminale et affronter le baccalauréat.

La décision du tribunal criminel sera connue le 12 février prochain. En attendant, il faut signaler que demoiselle Diallo a déjà désisté.