Communales : Le sous-préfet de Tanènè visé par une plainte de l’opposition

0

L’information vient de nous parvenir ce vendredi 19 janvier, des partis d’opposition dont l’Union des Forces Républicaines (UFR), qui ont décidé de porter plainte contre le Sous-préfet de Tanènè, dans Dubréka pour ‘’menace’’ contre les candidats de l’opposition aux élections locales, a confirmé à Guinéenews la cellule de Communication  du parti de Sidya Touré.

«L’opposition dont l’Union des Forces Républicaines a décidé de porter plainte contre le Sous-préfet de Tanènè. Il s’agit d’un certain Mohamed Youla. Il menace les candidats de l’opposition et menace même les cadres de l’administration qui militent en faveur de l’opposition par rapport aux élections locales en vue. L’opposition dont l’UFR, a donc décidé de porter plainte contre lui pour son interférence dans le processus électoral. Surtout que pour ces élections communales et communautaires, les Sous-préfets ne sont nullement concernés », a témoigné notre interlocuteur.

Depuis quelque temps, des plaintes se multiplient contre les administrateurs locaux, en l’occurrence les Sous-préfets pour leur ingérence dans le processus électoral dans plusieurs localités de l’intérieur du pays. Après Faya Millimono du Bloc Libéral qui a dénoncé des cas d’interférence des Sous-préfets à Yomou, Lola et Guéckédou, c’est le tour à Ibrahima Bangoura de l’UFR de dénoncer le cas de Kaback dans la préfecture de Forécariah.

Les responsables de l’opposition  qui insistent sur la neutralité de l’administration dans le processus électoral entendent mettre toutes les dispositions en place pour éviter toute tentative de fraude à l’occasion du scrutin annoncé pour le 4 février prochain.

Faut-il le rappeler, la campagne au compte des élections communales et communautaires a officiellement démarré ce vendredi 20 janvier sur tout le territoire national pour prendre fin le 3 février prochain.