Communales – Dr Faya du BL avertit : « La fraude pourrait mettre le feu aux poudres »

0

Les élections communales et communautaires en Guinée sont prévues pour le dimanche 04 février prochain dans les 342 communes du pays. A l’approche de ce scrutin de proximité, les partis politiques, la coalition de partis et candidats indépendants affutent leurs armes pour convaincre les électeurs.

En séjour depuis quelques jours en région forestière, le président du Bloc Libéral, Dr Faya Lansana Millimono a mis en garde les autorités et l’institution électorale contre toute tentative de fraude. Selon lui, tenter de voler ou de détourner la voix des électeurs, est une façon de mettre le feu dans le pays.

« Je dis à tous nos compatriotes que le vote est un devoir civique et nous devons l’exercer. Le dimanche 04 février, nous devons aller aux urnes pour choisir les gouvernants de la Guinée d’en bas. Nous devons nous procurer de nos cartes d’électeurs pour être capables de voter pour que la Guinée change à la base. Faisons-le dans la paix et sans provocation. La paix nous est très chère même si la manière dont on a toujours essayé de la construire dans notre pays est démagogique », a conseillé le leader du BL aux citoyens de la région.

Et d’avertir : « J’invite alors ceux qui sont impliqués dans ce processus électoral de faire très attention. La fraude pourrait mettre le feu au poudre. Ce que je ne souhaite pas à mon pays. L’histoire a montré que les affrontements les plus violents dans notre pays sont toujours intervenus à la suite des élections locales fraudées. Cette ville (N’zérékoré, NDLR) en a été victime plusieurs fois et il n’y a pas une seule ville de la Guinée qui n’a pas encore les cicatrices des violences suite à des élections locales fraudées. Nous ne voulons pas revivre cela, c’est pourquoi nous en appelons au sens de responsabilité de chacun. C’est une compétition qui doit être saine. Que chacun ait le droit de s’exprimer mais que personne n’ait l’intention d’avoir la voix qui ne vient pas du peuple. »