Communales: de violents heurts signalés à Linsan et Souguéta (officiel)

05 février 2018 16:16:53
0

Après un faible taux de participation aux scrutins communal et communautaire, tenu le dimanche 4 février à l’échelle du territoire nationale, l’heure est à la centralisation des procès-verbaux des différents bureaux de vote.

Ils sont 110 mille 23 électeurs, repartis dans les 279 bureaux de vote dans les 33 quartiers et les 13 districts de la commune urbaine. Le tout sous la supervision de 1395 agents de bureau de vote. Au niveau de la préfecture, ils sont au total 234 mille 357 électeurs, répartis entre les 633 bureaux de vote.

A Kindia, la centralisation des résultats se poursuit, mais cette opération se déroule sous haute tension en présence de  forces de l’ordre qui assurent la sécurité des membres de cette commission.

Ce lundi matin, des affrontements ont été signalés dans les sous-préfectures de Souguéta et de Linsan entre des militants du parti au pouvoir et de l’opposition. Bilan, une dizaine de personnes blessées, des maisons incendiées, deux camions brulés, des dégâts importants enregistrés et une vingtaine de manifestants interpellés par les forces de l’ordre déployées dans la zone.

Interrogé, le Sous-préfet de Souguéta, Morikè Cissé explique les circonstances : «dès après la fermeture des bureaux de vote à Linsan, les militants de l’opposition ont escortés les procès-verbaux de Linsan jusqu’à Sougueta. Arrivés, ils se sont autoproclamés vainqueurs avant la centralisation, chose qui a mis le feu aux poudres. Ce matin, les jeunes de Souguéta ont aussi réagi. C’est ainsi que des affrontements ont éclaté entre les deux camps à Souguéta. Au retour, les militants de l’opposition se sont violemment attaqués aux représentants du RPG à Linsan où ils ont brulés 5 maisons, deux camions et une dizaine de personnes blessées.»