Communales 2018 : l’UFDG dévoile le nom de l’homme qui conduira sa liste à N’zérékoré

2

Après plusieurs semaines de suspens, la fédération UFDG de N’zérékoré vient enfin de dévoiler le nom de sa tête de liste lors des élections communales et communautaires prévues le 04 février 2018.

C’est à la faveur d’une cérémonie de présentation de 75 nouveaux adhérents au parti à N’zérékoré, ce samedi 09 décembre 2017, au siège du parti que Pépé Michel Zogbélémou a été présenté aux militants et sympathisants par le vice-président de l’UFDG, Dr Bano Sow qui est en séjour dans cette localité.

Ancien fonctionnaire au compte de l’ONG Plan International Guinée, Pépé Michel Zogbélémou a été choisi selon ses responsables, pour son intégrité et surtout pour son niveau intellectuel.

« Monsieur Zogbélémou est connu de tous à N’zérékoré parce que c’est un homme intègre qui a fait beaucoup pour cette région et donc proche des populations. C’est pourquoi je n’hésite même pas à l’appeler déjà monsieur le maire parce que nous sommes convaincus que le 4 février, il sera à la tête de la commune urbaine de N’zérékoré », dira Dr Bano Sow, vice-président de l’UFDG qui a présidé la cérémonie.

En prenant la parole, Pépé Zogbélémou est revenu sur son choix de faire la politique et surtout de porter les couleurs de l’UFDG.

« Je n’avais jamais aimé la politique et j’ai toujours évolué dans les ONG et auprès des communautés. Après donc 16 ans de services dans les organisations non gouvernementales, les amis et moi avions dit que si l’on ne s’intéresse pas à la politique, notre commune et même notre pays continuera à aller à la dérive. Nous sommes allés avec le parti au pouvoir et nous avons même été rencontrés par le président de la République qui nous a fait des promesses. Mais des années durant, aucun point des promesses n’a été respecté. Je me suis retiré pour me mettre à la disposition de ma famille. Mais quand il y a eu des reformes au sein de l’UFDG avec la décision du président Cellou de donner les instances régionales du parti au natifs des régions, nous avons dit que l’UFDG est devenue un parti national qu’il faut rejoindre et non un parti ethnique », dira M. Zogbélémou qui n’a pas manqué d’envoyer un tic envers l’actuel président de la délégation spéciale en parlant de l’insalubrité de la ville.

Et de conclure : « Bientôt les autres partis vont aussi dévoiler les noms de leurs têtes de listes et vous trouverez que la plupart sont des illettrés. Des gens qui viendront s’enrichir au lieu de travailler pour le développement de la commune. »

Il faut rappelez que les élections locales en Guinée sont prévues le 04 février prochain soit 13 ans après le dernier scrutin du genre. La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a fixé le montant du cautionnement à huit millions de francs guinéens pour les listes de candidature dans les communes urbaines et à trois millions dans les communes rurales. Pendant ce temps, dans les QG des partis politiques, l’heure est à la constitution des différentes listes.

  • CONDÉ ABOU

    Très Bien, la preuve par 100, s’il en est besoin que l’UFDG a la vision du progrès et du rassemblement national pour que le pays sorte définitivement des sentiers battus et qui n’ont servi à strictement rien du tout en termes de développement local à N’Zérékoré.

    Le choix de ce candidat, est une excellente nouvelle rien qu’en suivant le background du candidat de l’UFDG à N’Zérékoré, Monsieur Pépé Michel Zogbélémou.

    Et c’est de ce renouvellement complet de la classe politique dont ce pays a besoin. Voilà un interlocuteur crédible et qu’il faut applaudir pour le renouveau politique de N’Zérékoré.

    Comment voulez-vous que le développement à la base, puisse servir à quoi que ce soit, sans un leadership conduit par des patriotes de très haut niveau académique et professionnel à la tête des Collectivités de base ?

    Tout près de vous à Odienné de l’autre côté de la frontière Ivoirienne, c’est une universitaire sortie de l’Université d’Etat de Californie ici aux Etats Unis, Madame Diané Nassénéba Touré que le Président Alhassane Dramane Ouattara était venu chercher et qui a remporté haut les mains les élections locales dans cette Mairie, située à 670 km au Nord d’Abidjan.

    Comme vous Cher Monsieur Pépé Michel Zogbélémou, la candidate du RDR, n’est entrée en politique qu’en 2012 et de façon exceptionnelle.
    Mais, en deux ans de travail, elle a fait de la Mairie d’Odienné, la Mairie Numéro 1 de toute la Côte D’Ivoire.

    Nassénéba Touré, Premier Magistrat de la Commune d’Odienné est Lauréate du Prix d’Excellence du meilleur Maire de l’année (2014) en Côte d’Ivoire au service du développement local. Un prix acquis seulement, après deux ans de gestion communale et qui témoigne de son ardeur au travail pour assurer un développement harmonieux et durable à sa cité.

    L’esprit novateur et le dynamisme remarquable du Maire Nassénéba ont, sans doute, fait la différence dans le choix où les critères de sélection que sont les qualités personnelles, les aptitudes professionnelles, le sens des relations humaines et l’esprit managérial, peuvent paraître insurmontables.

    Grâce à sa gestion, la commune présente de bonnes dispositions et les activités socio-économiques ont repris à Odienné. Sous son impulsion, les recettes propres représentent près de 27% du budget communal et les impôts de l’Etat 24% dudit budget alors qu’elles étaient inexistantes de 2002 à 2012 du fait de la guerre.

    Selon le Jury National du Prix de l’Excellence toutes les actions du Maire Nassénéba Touré ‘’impactent positivement’’ le service public communal, la délivrance des actes administratifs et les prestations offertes aux usagers. En plus, poursuit le Jury National, elle s’est pleinement investie en faveur des couches les plus défavorisées, notamment, les handicapés, les femmes et les jeunes.

    Plein succès au candidat de la force du progrès à N’Zérékoré, cher Monsieur Pépé Michel Zogbélémou, dont le nom de famille et l’expérience remarquable, me rappellent à bien d’egards, ceux d’une autre référence universitaire de la région, Mr. Kémo Charles Zogbélémou. On est ensemble Cher Monsieur Pépé Michel Zogbélémou.
    Merci pour la courtoisie de Guineenews.

    • Abdourahmane Diallo

      Grand merci, Dear Mr Condé Abou suite à votre analyse. Nous encourageons N’Zérékoré à procéder au bon choix en toute liberté, dans un esprit républicain. J’ai toujours aimé et respecté la région de N’Zérékoré. Vive cette région. Vive la Guinée pour un partage républicain.