Communales 2018 : le verdict définitif du scrutin, pas avant le week-end

0

Si tout se passe comme prévu, les résultats des élections locales du 4 février ne seront pas connus avant le week-end. Invité de la télévision nationale, le directeur des opérations de la CENI, Etienne Soropogui, a fait une annonce allant dans ce sens.

Après le vote, trois étapes restent encore : la centralisation des bulletins par les commissions de centralisation des votes (CACV), dans la soirée du lundi ou mardi, les recours et la proclamation définitive des résultats par la CENI au plus tard le week-end. Seul hic, c’est que le procédé pour la remontée des résultats est manuel.

« Dans le cadre du déroulé de notre schéma, au niveau des CACV, on a mis en place des commissions de réceptions des PV. Les PV sont classés par districts et quartiers et sont remontés jusqu’aux CACV. Les travaux ont commencé depuis hier (dimanche). Et ils se poursuivent dans certaines circonscriptions. Mais beaucoup de circonscriptions ont déjà terminé. Juste après la totalisation, la centralisation, il s’agira pour les magistrats de procéder à la proclamation des résultats provisoires de manière officielle. Il ne s’agira pas d’afficher les résultats mais de les proclamer. Ensuite, les PV de centralisations sont remontés à Conakry, où nous avons mis une commission de réception au niveau central. Après les compilations, le président de la CENI procédera à la proclamation des résultats définitifs. Mais attention, bien avant, il est important de noter, pour les compétiteurs, qu’avant cette proclamation définitive, ils ont trois jours pour ouvrir le contentieux électoral. Ceci fait, le président de la CENI proclamera les résultats définitifs du scrutin. Et naturellement, cette proclamation des résultats est sans recours ».