Communales 2018 : la commune de Matoto confirme son soutien total à l’UFR de Sidya Touré

0

Le terrain du quartier Sangoya à Matoto a été pris d’assaut lundi 29 janvier par des centaines de milliers de personnes qui ont pris part au meeting de l’Union des Forces Républicaines(UFR) présidé par le président dudit parti. Sidya Touré dont il s’agit a, à cette occasion, invité ses partisans à se mobiliser le 4 février pour voter massivement et surtout à la vigilance pour empêcher la fraude.

Dès l’entame, Sidya Touré a présenté Sakoba Kéita, le candidat de l’UFR avant de lancer : « Le renouveau, on va y arriver. Les autres-là, on ne les voit même pas. On ne sait pas où ils font campagne. On ne voit pas de meeting. Donc ceux qui préparent la fraude, il faut vous préparer contre eux. Ici aujourd’hui à Matoto plus qu’ailleurs, depuis que la campagne a commencé, je sens battre le cœur de la jeunesse guinéenne. La jeunesse qui doit développer ce pays, la jeunesse qui va s’approprier ce pays. C’est jeunesse qui est là. Et cette jeunesse adhère à l’UFR, cette jeunesse connait le programme du président Sidya Touré, cette jeunesse a donné le signal aujourd’hui à Conakry, à toute la Guinée que nous aurons un nouveau maire en la personne de Sakoba Kéita. Il est l’un des grands animateurs de l’Union des Forces Républicaines depuis 17 ans. C’est le parti qui, avec les structures à la base, l’a imposé parce que c’est quelqu’un qui peut simplement avec qui nous pouvons développer ce pays et permettre à la jeunesse de quitter le chômage ».

Sidya Touré a  souligné que l’UFR est le parti le plus rassembleur et le plus transversal de ce pays qui a en plus, un programme de développement économique et social pour le pays. Il a, à cet effet, invité ses militants à démontrer cela à Matoto le dimanche prochain en installant Sakoba Kéita comme maire.
Pour y arriver, son message est sans ambages : « Il y a une seule recommandation que je vais vous faire. J’ai fait cette recommandation partout. Il y a des gens qui se promènent, qui ont déjà des bulletins de vote, qui ont des enveloppes, qui ont des dérogations, qui ont des ordres de mission. Il ne faut pas accepter que cela se passe dans votre quartier, il ne faut pas accepter qu’on fasse cela dans votre bureau de vote. Vous devez les chasser. Et surtout, après avoir voté, restez sur place et attendez qu’on fasse le compte à votre présence et que les résultats soient donnés à votre présence. Vous savez qu’en 2013, pour compter moins de 900 bureaux de vote, nous avons passé 17 jours en train de compter, à cause de la fraude. Cette fois-ci, il ne faut pas accepter cela ».
Sidya Touré a fait savoir à la jeunesse que son avenir, c’est l’UFR. « Et nous commençons par la mairie. La mairie de Matoto est un exemple. Nous devons démontrer cela comme on a fait en 2010 où on était premier dans cette commune. Le député uninominal de Matoto est de l’UFR, c’est normal que le maire de Matoto soit de l’UFR. Alors je vous confie Sakoba et j’attends que vous votez le dimanche », a conclu le président de l’UFR.
A son tour, le candidat Sakoba Kéita a promis au président de l’UFR qu’à Matoto, toutes les mesures sont prises pour empêcher la fraude.