Clôture en apothéose des GG Tours 2017 : quand Lamine Guirassy secoue la « Forêt »

2

Le PDG du Groupe Hadafo Médias, Lamine Guirassy, a bouclé en apothéose, hier jeudi à Kissidougou, la tournée de son équipe en région forestière pour donner la parole aux populations de l’arrière-pays, « Les Vrais Gens » (LGV) comme il les appelle.
Parti de N’zérékoré le 18 mai, l’animateur-vedette des « Grandes Gueules » a sillonné toute la région forestière, sous fond de riches découvertes. Que ce soit à Lola le 20 mai, à Macenta le 22 mai, à Gueckédou le 23 mai ou à Kissidougou le 25 mai.

Partout où ils sont passés, les poulains de Lamine Guirassy, Aboubacar Diallo, Moussa Yéro Bah, Tamba Zacharie, Mafoudia Bangoura et Mohamed Mara, ont remué la « Forêt », en donnant la parole aux citoyens d’en-bas, cible de leur émission.
Parallèlement, ils ont soulevé les problèmes qui assaillent la région : les dégâts causés par la société forêt forte à N’zérékoré, les problèmes de l’éducation à Lola, la relance de l’usine thé à Macenta, la délocalisation du site d’EDG à Gueckédou, l’état des routes…

Cependant, en des situations pareilles dans des coins pareils, il ne faudrait pas compter sur la coopération des préfets, trouillards devant l’éternel, qui ont pris les jambes à leur cou chaque fois que les hôtes « indésirables » pointent dans leur ville.
Mais c’est mal connaître Lamine Guirassy, qui a été nominé en mars parmi les cent personnalités les plus influentes en Afriques. De Lola à Kissidougou, celui-ci a donné la parole aux populations, souvent oubliées par les pouvoirs en temps normal mais courtisées en temps d’élection. En réponse, elles ont expliqué, sans peur, leur vie au quotidien, leurs préoccupations majeures et le laxisme des autorités.

Au terme de sa tournée, Lamine Guirassy peut tranquillement regagner Conakry, à la tête de son équipe, avec l’idée qu’il aura réussi sa mission.