Circulation perturbée entre Cosa et Hamdallaye: une aubaine pour les motos-taxi

07 février 2018 14:14:46
0

L’Autoroute Le Prince renoue avec ses habitudes… Dans la matinée de mercredi 7 février, la circulation était totalement perturbée sur le tronçon Cosa-Hamdallaye en passant par Koloma et Bambeto pour les véhicules particuliers et ceux des transports en commun. Par contre, les motos n’éprouvaient, elles, aucune difficulté à circuler. C’est pourquoi les conducteurs des motos-taxi ont ainsi pleinement tiré profit de cette journée de troubles. Ne dit-on pas que le malheur des uns fait le bonheur des autres?

De Koloma-marché jusqu’à Dixinn, les prix se négocient entre 40 000 et 60 000 fg et cela dépendait bien sûr de l’humeur du conducteur de moto et de l’urgence pour le passager. En temps normal, ceux qui déplacent  les taxis motos-taxi,  déboursent au maximum 20 000 fg ou 25 000 pour aller jusqu’en ville. Dans les taxis, il faut le préciser, le prix officiel est de 1250 fg par tronçon.  Une jeune dame croisée au marché Koloma raconte avoir déboursé 25 000 de l’aéroport à Koloma.

À noter par ailleurs que la plupart des magasins et boutiques sont fermés tout au long de l’axe Cosa-Hamdallaye. Pour les commerçants les plus audacieux, les portes de leur boutique restent entrebâillées. Le petit commerce, lui, continue en dépit de cette psychose, à  fonctionner comme d’habitude.

On vient également de l’apprendre, le grand marché de Madina n’a pas travaillé ce mercredi, un commerçant nous confirme avoir regagné sa maison située à Wanindara.

Selon nos sources, outre certaines parties de Conakry, des citoyens ont manifesté dans plusieurs localités du pays pour réclamer des résultats issus des urnes en marge du scrutin des municipales.