CHAN 2018 : Ce qu’a dit Lappé Bangoura avant son limogeage

0

Dès après l’élimination du Syli local, et peu avant son limogeage, Kanfory Lappé Bangoura, était face à la presse pour sa dernière conférence de presse, en sa qualité de coach du Syli local.

« En première période, sur le plan tactique, les deux équipes étaient en place et le Maroc a commencé avec un rythme infernal. Mais nous avons résisté et empêché l’adversaire d’imposer son jeu. Après, il y a eu ce but que nous avons pris et qui a fouetté l’orgueil du groupe. Nous avons pu réagir rapidement pour égaliser », a-t-il confié en conférence d’après- match.

« Je pense que la première mi-temps était équilibrée. En début de deuxième période, nous avions mis le Maroc en doute, malheureusement, le cadeau d’Aboubacar Camara a provoqué le deuxième but. A partir de là, le groupe n’a pas pu se ressaisir. Nous avons chuté sur le plan psychologique et le Maroc a inscrit un troisième but. Dans l’ensemble, les Marocains étaient mieux en place. Je reconnais que cette équipe marocaine se connait mieux que nous. Ils sont beaucoup plus réalistes et je pense que c’est ce qui a fait la différence », a encore rajouté le coach.

« Je pense que le manque de centres de formation et d’académies constituent un grand handicap pour le football guinéen parce que ce n’est pas en équipe nationale que les joueurs apprendront les fondamentaux. Il faut reconnaitre aussi que nous n’avons pas eu un bon temps de préparation, contrairement au Maroc qui a eu 18 mois pour se préparer », a-t-il martelé.