Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Championnat africain de boxe : la Guinée rate son entrée en compétition

La République de Guinée est représentée aux championnats d’Afrique de boxe par 5 athlètes dont une fille. Ce lundi 13 septembre 2022, la première apparition guinéenne a été marquée par l’élimination du premier participant Alpha Saliou Sow sur arrêt. Une décision arbitrale décriée  par le staff technique guinéen.
Dans la catégorie des 60 kg, le représentant du tricolore national, Alpha Saliou Sow était opposé à un équato-guinéen Rosalindo Okon Noha.
Le boxeur guinéen, Alpha Saliou Sow a été éliminé par arrêt. Une décision prise par 3 des 5 arbitres suite à un coup sanglant que l’équato-guinéen a reçu au niveau du visage.
Une décision que la fédération guinéenne de boxe a du mal à comprendre selon son chargé de communication:   » le combat a duré 2 minutes. Au premier round, le boxeur guinéen a donné un coup régulier à son adversaire de la Guinée équatoriale. Et l’arbitre a arrêté le match. Normalement en termes techniques, on appelle ça victoire par arrêt. Toute la salle s’est posée la question pourquoi l’arbitre a donné la victoire à la Guinée équatoriale. Sur les 5 arbitres, seulement 2 ont voté pour la Guinée. Et le staff a crié au scandale car personne n’a compris cette décision arbitrale », explique Nabilaye Soumah.

 

Poursuivant, le chargé de communication de la Fédération guinéenne de boxe a souligné « le manque d’accompagnement ». « Nous sommes dans la course des médailles dans  cette compétition et il y a beaucoup de choses qui peuvent se passer de façon inattendue.

Partout où les gens sont engagés dans des compétitions s’il y a problème d’argent qui se pose, il y aura forcément du vol même si vos boxeurs sont capables de tenir tête face aux adversaires. Surtout, c’est une fédération aujourd’hui avec laquelle le président est dévoué à travailler. Mais, s’il n’y a pas d’accompagnement, c’est compliqué », souligne-t-il.

Dans cette compétition, la Guinée est représentée dans les catégories de 57 kg, 60 kg, 63,5 kg, 92 kg et 70 kg.

Au moment où nous publions cette information, la seule fille de la représentation guinéenne, Aïssatou Keïta, a été battue par la Congolaise Mbabi Brigitte dans la catégorie des 70 kg.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...