Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Chambre de Commerce : les bureaux exécutifs de Kaloum et de Matam installés

 

Les bureaux exécutifs des chambres communales de commerce, de l’industrie et de l’artisanat de Kaloum et de Matam ont été installés ce 19 avril 2022. C’est le chef de cabinet du ministère du Commerce, de l’Industrie et des PME qui a procédé à cette installation.

A peine installée, Adama Sow, la présidente de la Chambre communale de commerce, de l’industrie et de l’artisanat de Kaloum demande le soutien des autorités locales pour la mobilisation des recettes internes de l’Etat : « Pour la mobilisation des recettes internes de l’Etat, il faut l’implication directe des opérateurs économiques et à travers leurs structures à la base à la collecte des impôts et à la gestion de certaines infrastructures et équipements publics à usage connexe. Pour réussir ce pari, nous sollicitons le soutien de l’ensemble des autorités locales, de la chambre de commerce, de l’industrie et de l’artisanat de Guinée. »

Pour le chef de cabinet du ministère du Commerce, de l’Industrie et des PME, la Chambre de commerce et ses antennes sont des interlocuteurs crédibles pour l’Etat : « La chambre de commerce et ses antennes, ce sont des services d’interlocuteurs fiables pour l’Etat. C’est vers cette institution que l’Etat ira désormais discuter d’égal à égal des questions de commerce, d’industrie et des PME de notre pays, les questions de l’artisanat, de l’hôtellerie et du tourisme. Donc c’est un élément important pour le développement de notre pays. »

A Matam, le président de la Chambre communale de commerce, Elhadj Saikou Oumar Diallo a fait savoir que sa structure reste garante du bon fonctionnement des activités économiques dans cette commune : « La chambre de commerce, d’industrie et d’artisanat de Matam, de par ses prérogatives, est une institution garante du bon fonctionnement des activités économiques dont la mission consiste à rassembler, informer et défendre les intérêts des opérateurs économiques au sein de notre commune. »

La commune de Matam abritant l’un des plus grands marchés de la sous-région, en l’occurrence le marché Madina, Elhadj Saikou Oumar Diallo dit mesurer l’ampleur de la tâche qui l’attend : « Cette commune a la particularité d’abriter l’un des plus grands marchés de la sous-région. Nous mesurons donc la lourde responsabilité que nous portons quant à l’accomplissement de l’exaltante mission qui nous est confiée. »

Le maire de Matam, Ismaël Condé, a regretté le fait que sa commune reste pauvre alors qu’elle est le poumon de l’économie du pays : « Il faut savoir que la commune de Matam, c’est plus de 1 000 milliards de marchandises débarquées par jour. La commune de Matam, c’est plus d’un million de personnes qui s’y rendent chaque jour. C’est 24 quartiers tous devenus marchés à ciel ouvert, ce qui fait de la chambre communale de Matam la cellule vivrière de toutes les chambres communales de Guinée. Mais quand vous prenez les chiffres d’affaires réalisés par l’ensemble des activités économiques qui se passent dans notre commune et que vous comparez au budget communal que nous avons réalisé l’année dernière qui, à peine, a atteint 2 milliards GNF, vous vous rendrez compte qu’il y a un contraste économique, financier et environnemental. »

Pour inverser cette tendance, la Chambre de commerce communale de Matam a élaboré un plan stratégique pour la période 2022-2027, a indiqué le vice-président de la Chambre chargé des BTP, Amadou Oury Bah. Il s’agit de la gestion et animation de la chambre, le développement du capital humain, le développement et renforcement de l’offre en infrastructures et équipements économiques, et les œuvres sociales.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :