Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Banques et Assurances : Les travailleurs du secteur présentent leurs vœux aux autorités de la BCRG

Les travailleurs de la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG) ont procédé ce mercredi 6 janvier 2021 au traditionnel message de vœux de Nouvel An aux autorités de leur banque. Outre les cadres de la Banque centrale, cette cérémonie, a connu la présence des structures évoluant dans le secteur des banques et assurances.

Après avoir présenté les vœux de nouvel des 797 agents de la banque aux autorités de la BCRG, le Directeur des Ressources humaines de cette institution, Aboubacar Condé, a remercié le gouverneur pour tout ce qui a été fait en faveur des travailleurs : « Comme les années passées, l’année 2020 a enregistré plusieurs bonnes décisions en faveur des agents de la banque. Monsieur le gouverneur, à cet effet, permettez-moi de vous dire à cet instant solennel que l’accompagnement financier et moral que le cabinet a accordé au personnel dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19 a été très apprécié par le personnel, nous restons reconnaissants et vous remercions infiniment. »

L’année 2020 a été marquée par la pandémie de Covid-19. Et cette crise sanitaire a fortement impacté les activités économiques. Mais malgré cela, des fonds dans le cadre de l’emprunt obligataire ont été mobilisés en vue de financer certains investissements d’intérêt public. C’est ce qu’a rappelé le président de l’Association professionnelle des banques (APB), Guy Laurent FONDJO : « En dépit des conséquences négatives de la COVID-19 sur l’économie guinéenne et mondiale, la 2ème tranche de l’emprunt obligataire a été une réussite tout autant que la première, avec plus de 1 200 milliards GNF levés en vue du financement des infrastructures routières, des investissements énergétiques ainsi que les activités de lutte contre la pauvreté. »

Poursuivant son intervention, le président de l’APB a énuméré quelques conséquences de la pandémie de Covid-19 sur les activités bancaires en Guinée : « Dans le cas particulier du secteur bancaire, la pandémie au coronavirus a eu pour principales conséquences : la baisse importante du volume des opérations et des transactions dans les banques ; l’accroissement important du niveau des impayés ; la réduction de moitié des effectifs dans les banques malgré la continuité de paiement des salaires et autres avantages de tout le personnel. »

Face à cette situation, ajoute-il, le gouverneur de la BCRG a pris un ensemble de mesures d’accompagnement fortes parmi lesquelles : « La baisse du taux directeur de la BCRG de 12,5% à 11% pour permettre une répercussion de cette baisse sur le coût du crédit aux entreprises et particuliers impactés durant la période de pandémie ; la baisse du coefficient de réserves obligataires de 16% à 15% ; la mise en place d’un programme d’injection de liquidités pour maintenir la capacité de financement de l’économie ; l’assouplissement des normes prudentielles en faveur des banques, des institutions financières inclusives. »

Dans son intervention, le gouverneur de la BCRG, le Dr Louncény Nabé a rappelé les secteurs qui ont été fortement impactés par la pandémie de Covid-19 avant de rappeler que malgré tout cette crise sanitaire, la Guinée a pu obtenir les 5ème et 6ème Facilité élargie au crédit (FEC) : « Je suis heureux de rappeler que pour la 2ème fois de son histoire, notre pays a pu achever le nombre de revues nécessaires pour la facilité élargie au crédit qui a fait l’objet de discussions entre les autorités financières et monétaires en octobre dernier et il a été adopté par le Conseil d’Administration du FMI le 9 décembre dernier. »

Il a ensuite rappelé qu’en plus du secteur bancaire, tout le secteur financier a été soutenu par le gouvernement : « Le secteur bancaire n’a pas  été le seul concerné par les mesures prises par le gouvernement.  Tout le secteur financier a fait l’objet d’une attention particulière du gouvernement. »

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...