Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Après la desserte de Lélouma en électricité : les habitants créent le désert pour l’abonnement

La desserte en électricité de la commune urbaine de Lélouma par l’ EDG, relancée en début juillet 2022, peine encore à connaître l’affluence escomptée. Et ce, après deux décennies de sevrage environ. Des citoyens traînent encore les pas pour effectuer les branchements. En deux mois d’activité, le bureau local d’électricité de guinée (EDG) n’a enregistré que 250 clients environs. Un chiffre très loin des attentes de la société d’électricité, a appris Guinéenews.
Massaba Mamadi Touré le responsable local de l’ EDG interpelle par rapport à la situation : « j’ai été mandaté par la direction de venir ici à Lélouma procéder à l’exploitation énergétique. C’est-à-dire, venir offrir de l’électricité aux populations en effectuant les branchements. Comme vous le savez, le gouvernement a beaucoup investi ici pour la desserte en électricité. Du coup, après les sollicitations, le bureau a jugé nécessaire d’effectuer le lancement. Le site a été doté en carburant et chaque jour il y a de l’électricité de 19 à 23 heures. Mais l’affluence autour des branchements reste pour le moment faible. Depuis le début du mois de juillet, période à laquelle on a commencé à faire les branchements jusqu’au 28 août, nous n’avons enregistré qu’environ 250 clients. C’est très faible par rapport à la charge que peut contenir le groupe, » explique Massaba Mamadi Touré.
Et de poursuivre en ces termes : » nous avons un groupe de 1 250 Kva. Techniquement parlant, et en termes de charge, ce groupe n’est même pas arrivé à 5% . C’est pour vous dire combien les citoyens doivent fournir de l’effort pour faire les branchements afin que le groupe puisse fonctionner normalement. Mais malheureusement les clients viennent à compte goutte. Par jour, on enregistre parfois deux, trois ou quatre clients. Les populations doivent venir solliciter les branchements c’est pour leur bien être, » conseille-t-il.
Et toujours à Massaba Mamadi Touré d’ajouter :  » il y a des quartiers aussi qui viennent vers nous pour solliciter l’extension du réseau électrique. Là aussi, on a remonté les sollicitations. Le moment venu, des dispositions seront prises. Mais pour le moment je demande aux populations des zones déjà couvertes, de faire le branchement. Sinon ce sera compliqué car le groupe est puissant et sa consommation aussi est élevée. Et s’il n’y a pas une charge vraiment normale, c’est pas bon pour non seulement le groupe mais aussi on aura des difficultés pour l’alimenter en carburant. En attendant donc l’interconnexion nous demandons à tous le monde de venir pour leur branchement ».
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...