Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Aïd El-Fitr : Boké déjà dans la ferveur de la fête

A quelques jours de la fête de l’Aïd El fitr, les citoyens de Boké sont déjà dans la ferveur. Ils sont très nombreux  à se rendre au marché central de Gorèye de la commune urbaine. Mais, selon nos informations, le marché est trop  cher en cette période de Covid. Ce n’est pas la seule cause. Les commerçants mettent aussi en cause la fermeture des frontières avec la Guinée Bissau et le Sénégal, d’où venaient la plupart des marchandises vendues dans la localité.

Dans la commune urbaine de Boké, les citoyens se préparent pour célébrer la fête de ramadan dans la joie. Pour preuve, ce lundi matin, le marché central de Goreye est pris d’assaut par des clients venus faire des achats.

« J’ai acheté un complet d’un enfant de 3 ans à 55 mille francs. C’est trop cher. Mais comme je n’ai pas autres choix, les enfants il faut les trouver des habits », affirme Mamadou Aliou Diallo.

Par contre, dans les ateliers de couture, les propriétaires travaillent d’arrache-pied pour le respect des délais donnés aux clients pour retirer leurs habits, rapporte Mamadou Barry Jumbo, maître-tailleur.

A l’image des années antérieures, les fidèles musulmans de la Guinée vont célébrer l’Aïd El-Fitr dans un contexte de crise sanitaire lié à la propagation de la pandémie du covid19.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...