Agriculture : Une bourse des produits forestiers non ligneux organisée, à Kankan

13 février 2018 12:12:33
0

Les acteurs de la filière des produits forestiers non ligneux se sont retrouvés le samedi 10 février 2018 à Kankan, pour des opérations d’achat et ou de vente desdits produits. C’était dans le cadre d’une bourse qui a réuni une centaine de producteurs, transformateurs et commerçants des produits forestiers non ligneux venus des régions de la savane, du Fouta et de la République du Mali.

Les participants en majorité des femmes productrices, transformatrices et commerçantes de grains de néré, du soumbara, du beurre de karité, du miel entre autres ont, au cours de la seule journée, fait des offres de 2 700 tonnes pour des demandes estimées à 2 500 tonnes (tous produits confondus). Aussi, des contrats de fourniture de 1 700 tonnes ont été signés entre producteurs, acheteurs et transformateurs.

L’organisation de cette bourse des produits forestiers non ligneux à Kankan, est une initiative d’AGUISSA Afrique Verte Guinée (Association Guinéenne pour la Sécurité et la Souveraineté Alimentaire) en partenariat avec l’ONG Britanniques United Purpose.

L’objectif selon Saran Keita responsable du projet marché inclusif et durable des produits forestiers non ligneux en Guinée au compte de United Purpose, c’est de formaliser les relations commerciales entre les différents acteurs de cette filière afin d’améliorer leurs revenus.

« Après l’analyse du système de marché des produits forestiers non ligneux (PFNL), on s’est rendu compte que l’une des contraintes majeures c’est leur commercialisation. C’est pour donc favoriser l’accès des producteurs des PFNL aux marchés que cette bourse est organisée », a-t-elle expliqué.

Quant au coordinateur d’AGUISSA Afrique Verte Kalil Kouyaté, il mise sur la professionnalisation des acteurs de cette filière. Car selon lui, le commerce des produits forestiers non ligneux souffre du manque de soutien.

« Le commerce des produits forestiers non ligneux n’est pas soutenu en Guinée. Il s’agit donc pour nous à travers cette bourse, d’amener les acteurs de cette filière à se professionnaliser pour mieux vendre ces produits avec le label Guinée », soutien M. Kouyaté. « C’est ce qui aurait amené AGUISSA Afrique Verte Guinée, à établir un répertoire des producteurs et acheteurs de ces produits à travers le pays », a-t-il précisé.

Il faut en fin préciser que la bourse des produits agricoles non ligneux qui a réuni une centaine d’acteurs guinéens et maliens de la filière, est une première à Kankan. Les participants pour la majorité des femmes productrices de grains de néré, du soumbara, du beurre de karité, du miel ont suggéré la pérennisation de cette bourse ne ce reste qu’une fois par an.

Car selon Mme Moussoken Sangaré, une des nombreuses productrices et vendeuse, la bourse pourrait leur épargner des contraintes de la mévente et/ou du bazardage de ces produits sur les marchés maliens, sénégalais, gambien, etc.