Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Affaire Nabayagate : une caution de 5 milliards demandée pour la libération d’Ismaël Dioubaté

Écroués mardi dernier pour leur implication présumée dans l’affaire Nabayagate, l’ancien ministre du Budget Ismaël Dioubaté et la directrice administrative et financière du ministère de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle Evelyne Mansaré devraient bénéficier d’une liberté conditionnelle ce vendredi 25 février. Sauf qu’en ce qui concerne l’ancien ministre du Budget, l’ordonnance de mise en liberté est assortie d’un cautionnement. Des membres de sa famille ont confié à Guinéenews que la Cour de répression des infractions économiques et financières demande un cautionnement de 5 milliards de francs guinéens, soit environ 500 000 euros ou la valeur en garantie par un bien immobilier.

« Il n’y a pas de cautionnement en ce qui concerne madame Evelyne. Normalement elle devrait être libérée dès ce soir, mais il semble que le procureur l’a remis pour le lundi. On ne sait pas pourquoi, mais elle devrait être pourtant libérée immédiatement », a indiqué à Guinéenews Me Joachim Gbilimou, l’un des avocats des accusés.

Selon nos informations, la chambre spéciale de contrôle de l’instruction a infirmé la décision de la chambre d’instruction qui avait placé Evelyne Mansaré au motif qu’il n’y avait aucune raison que cette Dame soit incarcérée, vu qu’elle avait respecté les contraintes du contrôle judiciaire qui avait été préalablement décidé par le tribunal de première instance de Dixinn.

Mardi 22 février, Ismaël Dioubaté et Evelyne Mansaré ont été inculpés, tout comme l’ancien ministre de l’Industrie Tibou Kamara – qui n’est pas lui, sous mandat de dépôt –, pour leur rôle présumé dans un détournement de deniers publics portant sur près de 132 milliards de francs guinéens. Cette affaire que la presse a dénommée Nabayagate avait été révélée par Guinéenews en novembre 2020.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...