Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Affaire 28 Septembre/Toumba accuse : « Tout, cela a été préparé par Dadis » 

Au deuxième jour de son audition sur l’affaire dite 28 Septembre, ce lundi 24 octobre, Toumba est venu au fait – après avoir parlé de la prise du pouvoir en 2008 par le CNDD.
En bref, Toumba attribue la paternité des tueries et viols du 28 septembre 2009 à son ancien patron, le Président Dadis. Il y avait manifestation ou pas, je ne savais pas « , a dit Toumba qui dit avoir dissuadé Dadis d’impliquer l’armée dans la répression de la manifestation de l’époque.
Aboubacar Sidiki Diakité alias Toumba accuse feu Makambo, Marcel, George et Gono Sangaré d’avoir fait infiltrer la manifestation du 28 septembre. « J’ai entendu George dire au téléphone qu’il a déjà infiltré la manifestation avec trois car (rempli d’hommes) « , a-t-il accusé. Pour Toumba, ceux qui avaient été utilisés pour infiltrer la manifestation étaient les recrues de Kaléa.
Toumba dit avoir pourtant dissuadé Marcel et autres de ne pas aller au stade et de laisser la police et la gendarmerie s’occuper de la manifestation.
 
Au stade…
Toumba dit avoir effectivement été au stade. Même si il semble le regretter aujourd’hui en disant :  » qu’est-ce qui m’a pris d’aller au stade pour secourir les leaders… »
Toumba dit avoir été au stade alors qu’il était à la recherche de Dadis qui s’etait entêté à sortir du camp en dépit de ses dissuasions. Mais, il dit n’avoir pas trouvé. Alors qu’il était à Gamal, il a entendu des coups de feu. C’est là qu’il a couru pour entrer dans l’enceinte du stade. Il a vu les leaders sur le gradin, il les a appelés pour les protéger.
Ni corps, ni femme violée vus
Au stade, Toumba dit avoir vu Marcel, Makambo, George et Tiegboro. Sur Tiegboro, Toumba dit l’avoir vu arrêté sur Cellou Dalein Diallo qui était couché.
À part sauver les leaders, qu’il aurait envoyés dans une clinique, Toumba dit n’avoir jamais vu de corps, ni de femme violée au stade.  » C’est une femme que j’ai vue qu’on était en train de traîner … Elle était presque nue « , a-t-il dit.
Jurant sur le coran, et citant des passages coraniques, Toumba dira qu’il ne sait rien des corps des personnes qui seraient tuées au stade 28 Septembre et enterrées dans des fosses communes.
À suivre
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...