Accueil de Cellou Dalein Diallo à Kankan : sans précédent, sans égal et sans commentaire

2

En donnant au revoir aux populations de Kérouané, jamais le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, ne pouvait imaginer l’imposant accueil, qui l’attendait, ce samedi, à Kankan, soit deux à trois fois le monde, qui est sorti à N’zérékoré.

Si c’est une démonstration de force, qu’il voulait faire à Kankan, c’en a été vraiment une puisque de Tintinoulen, sous-préfecture située à 22 Km du centre-ville jusqu’à son domicile, l’hôte a eu droit à un bain de foule sans précédent. Sans égal. Et sans commentaire.

Une véritable marée humaine. Une déferlante populaire motorisée et sonorisée. Les uns, par exemple, brandissaient les posters du leader ou les couleurs du parti, d’autres scandaient « Cellou Président en 2020 », d’autres enfin criaient : « le mensonge est terminé ».

En plus du député Ousmane Gaoual Diallo, il y avait également dans ce cortège impressionnant, le parrain de la ville de Kankan, Kenda Diallo, député aussi de son état.

Au fur et à mesure que le leader de l’UFDG s’approchait du centre-ville, le cortège ne faisait que grossir. De Kankankoura, à la rentrée de Mandiana, jusqu’au centre-ville, en passant sur le pont du fleuve Milo, on voyait au crépuscule, des phares allumés à distance.

Avant d’arriver à son domicile au quartier Missira, le leader de l’UFDG fera le tour de la ville, à la tête d’une colonie de motards et de véhicules. N’ayant pas un lieu pouvant contenir son monde, l’hôte n’a pas tenu un meeting habituel. Les images sont parlantes.

Le cortège du chef de l’opposition guinéenne comprend l’ancien ministre, Alhousseiny Makanéra, le vice-président, Bano Sow, le député, Ben Youssouf Keita, Alpha Issagha Diallo de la cellule communication et Passy Condé, de la section jeunesse de l’UFDG.