Aboubacar Soumah accuse : « Ils ont pris 100 millions pour nous exclure »

0

Joint au téléphone, le syndicaliste Aboubacar Soumah, exclu avec quatre de ses camarades par sa hiérarchie, a réagi cet après-midi midi de ce mercredi. Lisez !

« J’ai appris notre exclusion, comme vous, dans les réseaux sociaux et par voie de presse. Pourtant, j’étais ce matin au siège du SLECG avec ceux qui nous ont exclu, Louis Mbemba Soumah et Sy Savane. Mais personne ne m’a signifié quoi que ce soit. Ils ne m’ont rien dit. Après là-bas, je suis venu à la grande mosquée. Ils nous ont exclu du SLECG et de l’USTG. S’ils ont pris cette décision, c’est parce qu’ils ont 100 millions du gouvernement, les deux centrales CNTG et USTG, dans le but de déstabiliser les structures à la base. La CNTG a envoyé des émissaires sur le terrain, qui ont échoué. L’USTG a eu, pour sa part, 45 millions GNF. Eux aussi ont tenté sur le terrain mais ils ont échoué. Donc, pour justifier l’utilisation de l’argent, il faut prendre un acte. C’est mon analyse. Sinon je ne vois pas la raison de notre exclusion. On avait fait une réunion au cours de laquelle nous avons décidé d’enterrer la hache de guerre. Ce qui fut fait. Je ne vois pas alors pourquoi prendre une décision nous excluant. »