Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

A la tête de l’Ufdg depuis 2007, voici ce que Cellou Dalein attend pour passer le flambeau

Malgré le fort taux de pénétration de son parti et du nombre assez grand de ses militants, le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a toujours été classé deuxième derrière le RPG du président Alpha Condé ces dix dernières années.

Cela depuis la présidentielle de 2010 jusqu’à celle de 2020 en passant par les législatives de 2013 et le double scrutin législatif et référendaire de 2020. Une réalité qui fait que beaucoup d’observateurs reprochent à l’ancien Premier ministre d’être en déficit de stratégies, qui devrait donc passer le flambeau de l’Ufdg à un autre responsable du parti.

Aux promoteurs de cette idée, Cellou Dalein Diallo leur concèdent l’avis de n’avoir pas été stratège pour gagner les élections en Guinée. « Un parti d’opposition qui gagne les élections au premier tour, est-ce que ça signifie que je n’ai pas la bonne stratégie? », lance-t-il à ses détracteurs.

A la question de savoir si ça le tente véritablement de passer la main à quelqu’un d’autre, la réponse du leader de la principale formation d’opposition est sans équivoque : « J’écoute mon corps. J’observe mon audience, ma crédibilité. Et si le moment me semble opportun, il n’y a pas de problème. Le jour où je sens que c’est nécessaire, je passerai la main ».

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...