Alpha Condé annoncé à N’zérékoré : Faya Millimono prévient

0

« Ce que j’attends du président Alpha Condé durant son séjour, c’est de ne pas promettre aux Forestiers parce qu’il y en a eu qui n’ont jamais été réalisées. Mais d’annoncer ce qui peut commencer à être fait demain ou après-demain et que cela n’attende pas des mois ou des années pour se réaliser…»

 

Comme annoncé dans une de nos précédentes dépêches, la ville de N’zérékoré est en train de faire sa toilette pour accueillir le président Alpha Condé, le mercredi 31 janvier 2018. Si les autorités locales défendent que cette visite s’inscrit dans le cadre d’ « une prise de contact avec la population », certains observateurs soutiennent qu’elle se situe plutôt dans un cadre purement politique. C’est le cas de Dr Faya Lansana Millimono, président du parti Bloc Liberal (BL) qui séjourne en ce moment dans la région forestière. Il pense que l’arrivée du locataire de Sékouthouréya à N’zérékoré vise à battre campagne pour le RPG-arc-en-ciel, parti au pouvoir.

« Personne ne peut nous convaincre à l’idée que cette visite ne soit pas politique. Vous avez constaté qu’avant lui, il y a beaucoup de ministres et de cadres de l’administration qui sont dans la région pour battre campagne. J’ai écouté le ministre de l’administration du territoire dire que la présence de ces ministres et cadres dans leurs régions vise à expliquer le plan national de développement économique et social (PNDES) ; il faut que dans ce pays, nous fassions preuve de respect de nos lois. Ce n’est pas Dr Faya ou autre qui le demande mais, c’est la constitution guinéenne qui a consacré en son article 26. La loi dit que quiconque est commis de l’Etat doit observer une certaine neutralité encore moins utiliser les moyens de l’Etat pour faire une campagne électorale. Ils sont en campagne et cela en violation de notre constitution », a fait savoir le président du Bloc Libéral.

Poursuivant, il demandera au président Condé de ne pas tenir encore des « promesses irréalisables » à l’endroit des habitants de N’zérékoré.

« Ce que j’attends du président Alpha Condé durant son séjour, c’est de ne pas promettre aux Forestiers parce qu’il y en a eu qui n’ont jamais été réalisées. Mais d’annoncer ce qui peut commencer à être fait demain ou après-demain et que cela n’attende pas des mois ou des années pour se réaliser », dit-il.

Et de conclure : « La forêt est la seule région de ce pays qui n’a pas encore fait l’expérience de la construction d’une alternative pour le peuple de Guinée. Depuis l’indépendance, nous n’avons jamais compté la Forêt véritablement du côté de l’opposition. Et curieusement, elle est la région la plus pauvre du pays. Ça ne change pas la vie d’une région, ce qui change la vie d’une région ce sont des projets de développement qu’on y développe et la Forêt est en manque. Il y a trop d’inégalité et d’injustice. Il faut que tous les Guinéens soient traités de la même façon. »

Il faut rappeler qu’à moins de 24 heures de l’arrivée du locataire de Sékouthouréya dans la capitale de la région forestière, des commissions ont été mises en place pour une bonne réussite de l’évènement.