Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

2 octobre: voici l’intégralité du discours à la Nation de Mamadi Doumbouya

Guinéennes, Guinéens,

Chers compatriotes,

Vaillant peuple épris de liberté, de démocratie, de paix et de justice,

C’est pour moi un grand honneur et un réel privilège de m’adresser à vous en cette occasion solennelle commémorant le soixante-troisième anniversaire de l’accession de notre pays à l’Indépendance nationale.

La particularité de cette commémoration cette année est quelle s’inscrit dans un contexte de mutation profonde intervenue suite à la prise du pouvoir par les forces de défense et de sécurité réunies au sein du Comité National du Rassemblement pour le Développement (CNRD).

En raison du contexte social, politique, économique et sanitaire de notre pays, la célébration de notre indépendance nationale ne se déroulera pas dans les formes habituelles. En dépit de cela, la présente commémoration est placée sous le signe de l’espérance et du rassemblement.

Je voudrais donc saisir cette opportunité pour remercier nos braves populations pour leur soutien massif au changement intervenu.

C’est aussi le moment de féliciter et d’encourager les Forces de défense et de sécurité pour la discipline, le patriotisme, l’engagement dans la défense de l’intégrité territoriale, la protection des populations et leurs biens ainsi que la participation aux missions de maintien de la paix à l’échelle régionale et internationale. La République n’oublie pas les vaillants soldats de nos armées tombés sur le champ d’honneur en défendant la Patrie et les valeurs de liberté qu’elle incarne.

Les sacrifices ultimes de nos Martyrs pour que la Guinée demeure une et indivisible ne seront jamais vains !

Mes chers compatriotes

La pandémie liée au Covid-19 qui a éprouvé la Guinée a été l’occasion pour les personnels de santé de notre pays de démontrer leur professionnalisme et leur engagement dans la lutte contre cette terrible maladie. Qu’ils en soient vivement remerciés.

J’exhorte tout un chacun à continuer de respecter les mesures sanitaires édictées, en particulier les gestes barrières et de se faire vacciner pour venir à bout de cette pandémie.

La célébration de l’accession de notre pays à la souveraineté nationale m’offre l’occasion de rendre un vibrant hommage aux pionniers de notreIndépendance.

Également, je m’incline pieusement devant la mémoire de tous ceux qui sont tombés ces dernières années pour la défense des intérêts de notre chère patrie.

En cette occasion solennelle, notre pays continue de réaffirmer son appartenance à toutes les organisations sous-régionales, régionales et internationales auxquelles il est parti.

La Guinée a toujours joué un rôle majeur sur la scène africaine et internationale, notamment pour la défense et l’émancipation des peuples africains. Cette vision sera poursuivie par le CNRD en vue de hisser, toujours plus haut, le drapeau Guinéen dans le concert des nations.

La République de Guinée ne négociera jamais sa souveraineté nationale.

Guinéennes, Guinéens,

Chers compatriotes,

Le 5 septembre 2021, au regard de l’état critique dans lequel se trouvait notre pays, les forces de défense et de sécurité, réunies au sein du CNRD, ont pris leurs responsabilités devant l’histoire en décidant de prendre en main les destinées du pays.

En effet, comme indiqué dans notre déclaration de prise du pouvoir, notre pays était confronté à une série de crises profondes et multidimensionnelles qui avaient fini par saper ses fondements. Crisesdues notamment au dysfonctionnement des institutions constitutionnelles, l’instrumentalisation de la justice, les violations graves et répétées des droits de l’Homme et des libertés fondamentales, la politisation à outrance de l’Administration publique, la corruption généralisée, la gabegie financière et les détournements de deniers publics.

La lutte contre tous ces maux qui gangrènent notre société sera mon cheval de bataille ainsi que celui du Gouvernement de Transition.

Guinéennes, Guinéens,

Chers compatriotes,

L’heure est au rassemblement de tous nos compatriotes autour des actions engagées par le CNRD, pour permettre à notre pays de sortir de cette période transitoire, avec des institutions plus fortes, une Nation plus tolérante et reconciliée avec elle-même, où toutes les opinions peuvent s’exprimer librement. Dans cette Guinée nouvelleque nous voulons bâtir ensemble, tout sera mis en œuvre pour que force reste à la loi, que l’ordre et la discipline sous-tendent le comportement quotidien de chaque Guinéenne et de chaqueGuinéen.

C’est seulement à ce prix, que nous pourrons bâtir une Nation forte et prospère.

Guinéennes, Guinéens,

Chers compatriotes,

Pour relever les différents défis de la Nation, le CNRD, conformément à sa vocation d’inclure toutes les composantes de la Nation à la recherche de solutions communes, a tenu à organiser des journées nationales de concertation.

A l’occasion de ces journées, toutes lescomposantes des forces vives de la Nation ont eu l’opportunité d’exprimer leurs préoccupations par rapport à l’état de la Nation et formuler des propositions concrètes de solutions à l’attention du CNRD.

À lire aussi

Je voudrais, en cette circonstance solennelle, remercier toutes celles et tous ceux qui ontcontribué à ces journées de concertation et qui nous ont enrichis de leurs idées.

C’est aussi le lieu de remercier nos partenaires techniques et financiers, et la communauté internationale dans son ensemble, pour l’attention bienveillante qu’ils ont toujours portée à notre pays. Nous espérons vivement que leur soutien ne nous fera pas défaut pendant cette période déterminante de notre histoire.


Guinéennes, Guinéens,

Chers compatriotes,

Les journées de concertation ont permis d’élaborerla Charte de la Transition. Cette Charte, qui a déjà fait l’objet de publication, définit les principes et valeurs, les droits et libertés fondamentales et les organes qui régissent la Transition.

Ces journées de concertation ont permis également d’identifier les grands défis et axes prioritaires qui devront orienter les actions du CNRD et qui seront déclinés dans un chronogramme de transition.

L’état actuel du pays exige des mesures fortes que le CNRD s’engage à prendre, en vue de redresser la situation avant la fin de la transition. Au titre de ces mesures, il y a la refondation de l’Etat, la lutte contre la corruption, la réforme du système électoral, la refonte du fichier, l’organisation d’élections libres, crédibles, inclusives et transparentes ainsi que la Réconciliation nationale.

A ces missions essentielles s’ajoute l’écriture d’une Nouvelle Constitution devant servir de socle à notre démocratie. La Nouvelle Constitution devra prendre en compte les légitimes aspirations du peuple souverain de Guinée, et sera adoptée par voie référendaire.

Au plan de la refondation de l’Etat, le CNRD entend procéder à une reforme profonde de l’Administration pour un meilleur rendement du service public.

Concernant la lutte contre la corruption, unorgane de contrôle et de moralisation de la gestion publique sera mis en place, et un audit des comptes publics sera effectué.

Au titre de la Réconciliation nationale, un mécanisme consensuel sera mis en place dans lequel les Guinéens pourront, dans la quête de vérité et de justice, se parler, se pardonner et définir ensemble les solutions permettant de bâtir une Nation plus unie et plus forte.

En ces instants particuliers de notre histoire, je tiens à annoncer solennellement au peuple de Guinée que dans les jours à venir, un Premier Ministre sera nommé, suivi de la mise en place du gouvernement ainsi que des différents organes de la Transition.

Ce Gouvernement aura pour mission l’exécution de cet ambitieux programme, dans un esprit de collégialité, d’impartialité, d’exemplarité et de redevabilité. J’y veillerai tout particulièrement.

Guinéennes, Guinéens,

Chers compatriotes,

L’idéal du vivre-ensemble que nous ambitionnons ne peut être possible que lorsqu’il revêt un caractère participatif et inclusif. En d’autres termes, nous devrons, dans cette démarche, prendre en compte toutes les composantes de notre Nation dans leur diversité, indépendamment de toutes considérations subjectives.

Les institutions de la Transition devront s’engager dans cette dynamique si nous voulons atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés dans l’intérêt supérieur de notre pays.

La tâche sera certes ardue, mais unis, nous y arriverons.

Le CNRD rassure la communauté nationale et internationale qu’il ne confisquera jamais le pouvoir. Les membres du CNRD, du Gouvernement et des autres organes de la Transition ne feront pas acte de candidature aux prochaines élections.

Les élections se dérouleront de la base au sommet (quartiers, communes, législatives et présidentielles) conformément à un chronogramme consensuellement établi.

Ainsi, le Président de la République élu trouvera toutes les institutions démocratiques installées.Ainsi, il pourra s’atteler à répondre aux défis du développement et de l’émergence de la Guinée.

Encore une fois, je saisis ce moment solennel pour affirmer que notre pays honorera tous ses engagements internationaux. En même temps, le CNRD souhaite vivement un accompagnement de la communauté internationale, de nos partenaires techniques et financiers et des pays amis de la Guinée, car c’est dans un effort collectif que nous pourrons réussir cette Transition.

Le CNRD tient à garantir à nos populations que la sauvegarde de l’intégrité du territoire national et le renforcement de la sécurité des personnes et deleurs biens seront pleinement assurés.

Pour terminer, jen appelle solennellement à l’esprit de solidarité, de fraternité et de sacrifice de tous mes compatriotes, que jinvite à s’engager dans la dynamique des réformes annoncées par le Comité National du Rassemblement pour le Développement (CNRD).

Chers compatriotes,

Je vous exhorte à un sursaut national pour que cette fois ci, nous soyons au rendez-vous de l’histoire. Nous n’avons pas droit à l’erreur, car la Guinée que nous rêvons tous, doit se construire maintenant. Pour cela, nous avons besoin de toutes les filles et tous les fils de notre patrie partout où ils se trouvent.

Le succès de la période de transition qui s’ouvredépendra des efforts de chacun et de tous.

Puisque nous sommes le peuple du 28 septembre, je fais confiance en notre capacité à surmonter nos divergences pour construire ensemble notre si belle Guinée.

Que Dieu bénisse la Guinée et les Guinéens,

Vive la République,

Vive la Guinée,

Vive le CNRD.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...