Vindicte populaire : un présumé voleur lynché à N’Zérékoré

14 août 2017 9:09:26
0

La justice populaire vient de s’exprimer à nouveau dans la commune urbaine de N’Zérékoré. Dans la nuit du dimanche 13 à lundi 14 août, c’est un présumé voleur qui a été lynché dans le quartier Nyen-Sokoura, secteur ‘’terrain des réfugiés’’.

Agé d’une vingtaine d’années, le corps de ce présumé voleur dont l’identité reste pour l’instant méconnue est accusé d’avoir, en compagnie de cinq autres amis, attaqué certaines boutiques en emportant des objets.

« Hier nuit, en profitant du calme qui règne actuellement dans la ville après les évènements du samedi, ils sont venus au nombre de six et ont commencé à piller des boutiques. C’est dans cette situation, qu’ils ont été aperçus par des jeunes du quartier qui les ont pris en chasse. Les cinq autres ont réussi à s’échapper et c’est sur lui qu’on n’a pu mettre la main et il a été tué », nous a confiés un habitant du quartier.

Ce matin, une foule de curieux s’est rendu sur les lieux et au moment où nous quittions les lieux, le président de la délégation spéciale, accompagné des agents de santé et de sécurité, était présent.

A moins de trois semaines, c’est le deuxième cas de lynchage enregistré dans la commune urbaine de N’Zérékoré. Récemment, c’est un présumé voleur de quatre poulets qui a été abattu par des inconnus dans un autre secteur du même quartier.

A N’Zérékoré, les vindictes populaires sont devenues un phénomène de société de plus en plus inquiétant. Il s’agit du lynchage cruel et public des présumés bandits, voleurs ou autres présumés malfrats surpris ou non en flagrant délit. Les habitants dénoncent la faiblesse les autorités et de l’appareil judiciaire.