Vers le démarrage de l’aménagement de Kaloum : le ministre Kourouma reçoit son homologue marocain

21 septembre 2017 14:14:46
0

Le ministre de l’Aménagement, de  l’Habitat et de la politique de la ville du Royaume chérifien est en séjour à Conakry. Cette visite de travail de Mohammed Nabil Ben Abdallah s’inscrit dans le cadre des travaux d’aménagement et de mise à niveau de la ville de Conakry. Ce partenariat signé au mois de février dernier lors de la visite du roi Mohamed VI en Guinée concerne d’abord le Boulevard Telly Diallo, la Rue du commerce, l’Avenue de la République et le boulevard du port.

Après la visite effectuée par les deux ministres en compagnie de techniciens marocains et guinéens sur les sites indiqués, le ministre guinéen de l’Aménagement de la Ville et du Territoire a expliqué l’objet de la présence de son homologue marocain à Conakry.

« La venue de mon homologue marocain est un défi. Sa présence ici montre déjà à suffisance combien de fois le Roi du Maroc, Sa Majesté Mohamed VI tient à la collaboration de nos pays. Surtout à la mise en œuvre des différentes conventions qui ont été signées entre le Royaume Chérifien et la Guinée. L’amélioration du cadre de vie du guinéen est une préoccupation pour le chef de l’Etat Pr Alpha Condé et nous devons travailler de manière à ce que cette préoccupation se concrétise », a expliqué Dr Ibrahima Kourouma.

Déjà une première étude de faisabilité a permis de trouver des propositions de solution d’aménagement des différents axes concernés par ce projet. Actuellement tout semble être prêt pour le démarrage imminent des travaux, laisse entendre  le ministre marocain  de l’Aménagement, du Territoire National, de l’Urbanisme,  de l’Habitat et de la Politique de la Ville, Nabil Ben Abdallah.

« Nous sommes avancés et nous avons choisi les axes sur lesquels nous allons intervenir pour le début de mise à niveau de la ville de Conakry. Nous sommes sur l’un des axes appelé Avenue de la République et nous avons visité d’autres. Je pense que nous allons pouvoir, après le travail extrêmement fort fait par les différentes équipes marocaines et guinéennes, démarrer dans les deux mois qui viennent les travaux. Je pense que cela apportera un changement certain et visible à l’œil nu pour les habitants de Conakry », a fait savoir l’hôte marocain du ministre Kourouma.

Le coût  du projet est estimé à 10 millions de dollars et vise à changer le visage de la capitale guinéenne à l’image d’autres pays de la sous-région.

« Cette convention signée entre le Maroc et la Guinée et qui prend en compte la mise à niveau urbaine de la ville de Conakry (Kaloum), est une convention extrêmement importante. Elle coûte 10 millions de dollars. Un financement pour travailler sur la voirie et faire en sorte que nous ayons des trottoirs et un mécanisme de vie modèle. Cela suppose que la voirie soit dégagée au niveau  des trois axes, que les trottoirs soient faits et que la circulation au niveau des véhicules ou des hommes soit beaucoup plus fluide afin que nous ayons un cadre de vie important” , martèle le ministre Ibrahima Kourouma.

Au total 6km linéaires vont être reconstruits avec des parkings, des trottoirs mais également des espaces verts publics.

De leur côté, les bénéficiaires directs de ce projet, à savoir les citoyens de Kaloum, ont favorablement bien accueilli l’annonce de ce projet  et souhaite qu’il soit rapidement mis en exécution.