Une journée dédiée à Nelson Mandela dans le cadre de la célébration Conakry Capitale Mondiale du Livre !

18 juillet 2017 23:23:54
0

Né un 18 juillet, Nelson Mandela a été ressuscité ce mardi, dans le cadre des festivités marquant la célébration de Conakry Capitale du Livre 2017 (CCML). Pour commémorer cet homme aux multiples valeurs, cette journée spéciale du 18 juillet 2017 dénommée ‘’Mandela Day’’ lui a été consacrée à l’espace Sory Kandia Kouyaté sis dans la commune de Kaloum.

La manifestation a regroupé plusieurs personnalités du monde littéraire ainsi que des ambassadrices de la beauté guinéenne. Pour faire connaitre cet illustre homme, premier président noir de l’Afrique du Sud, plusieurs sketchs ont été présentés. Reconnu pour ses multiples combats menés contre l’apartheid en Afrique du Sud, Nelson Mandela et ses enseignements seront perpétués à jamais par des africains confiant du développement du continent noir.

Le groupe appelé ‘’Messagers du messager’’ a peint à travers une mise en scène, le visage de l’homme qu’a été Mandela. Ils ont voulu rendre ce spectacle vivant avec la participation des enfants, qu’ils estiment, « doivent s’inspirer du combat de Mandela pour un avenir radieux ».

Dans la même lancée, deux comédiens Moussa Doumbouya alias ‘’Petit Tonton’’ et Lamine Diabaté ont fait lecture de quelques extraits du livre autobiographique de Nelson Mandela ‘’Un long chemin vers la liberté’’. Dans ce bouquin, l’auteur aborde son enfance, sa jeunesse caractérisée en partie par ses nombreuses luttes l’ayant conduit en prison durant 27 ans et d’où il en sortira pour être après, le premier président black de l’Afrique du Sud.

L’auteur Sékou Oumar Camara a également gratifié le public de quelques lignes de roman intitulé ‘’L’Afrique du Sud’’ où il revient sur le parcours de Nelson Mandela. Il a fait lecture d’un plaidoyer de Mandela lorsqu’il a été arrêté par le Tribunal des blancs à l’époque. Il dénonce l’injustice des blancs qui ont longtemps vécus et traumatisés les noirs dans les temps.

Egalement présente, Mariam Daff, Miss Guinée France 2017 a fait savoir qu’elle était en séjour dans son pays natal pour développer son projet humanitaire qui porte sur ‘’l’exploitation des enfants de rue’’. Se basant sur les paroles de Nelson Mandela qui dit que ‘’l’éducation est l’arme la plus puissante’’, elle compte apporter un soutien aux enfants de rue dans le cadre de la scolarisation avec une ONG.

A noter que ces actions, toutes autant qu’elles soient, viennent appuyer l’initiative Conakry Capitale Mondiale du Livre, visant à favoriser la promotion de la lecture et également de l’éducation dans notre pays. Des efforts que salue le Commissariat général CCML 2017.

Il faut souligner que cette journée a été mise à profit pour dévoiler le clip de l’hymne ‘’Conakry Capitale Mondiale du Livre’’ composé par l’artiste Cheick Omar, un véritable chef-d’œuvre pour booster la lecture surtout, auprès du jeune public guinéen.