Un jeune abattu à Coza en pleine grève : la version de la police

21 novembre 2017 21:21:50
0

Le porte-parole de la police, Babacar Casse, a fait une annonce, mardi soir sur les ondes de la télévision nationale, pour donner sa version par rapport aux circonstances de Saifoulaye Diallo, tué aujourd’hui sur la route le prince.

Dans ce communiqué, le ministère de la Sécurité et de la Protection civile informe que  Saifoulaye Bah, apprenti ferrailleur de 15 ans, aurait été tué, vers 13h, par un projectile qu’il a reçu au dos, non loin de Cosa, au collège Africof, alors qu’il était en fuite.

« A cet endroit, des jeunes s’étaient regroupés massivement et s’attaqueraient aux usagers par l’érection de barricades afin de les déposséder de leurs biens. Une équipe d’agents d’intervention a fait irruption afin de faire revenir la sécurité. Au moment de leur fuite, la présence d’un individu en cagoule et en possession d’une arme de guerre PMAK avec la crosse sciée a été constatée. Poursuivi par les agents, il a escaladé un mur pour disparaître  », a-t-il ajouté.

Des recherches sont en cours et le tribunal de Dixinn est saisi.