Tournoi ouest-africain d’athlétisme à Conakry : la Guinée présente 26 athlètes et récolte 3 médailles

0

La Guinée a réussi à regrouper à Conkry 11 pays de la zone II d’athlétisme qui comprend les 15 pays de la CEDAO et la Mauritanie.  Entre les difficultés financières, un stade de Nongo vide ou la méforme des athlètes guinéens, l’organisation a connu beaucoup de bémols. Et comme les résultats athlétiques  ne viennent pas du hasard, la Guinée n’a pu récolter trois médailles, alors qu’elle a engagé 26 athlètes dans 19 des 20 épreuves.

 Le pays a eu seulement une médaille en or et deux médailles de bronze. Le seul or a été glané dans le lancer du poids, et les deux bronzes obtenus dans les épreuves de course ; une sur  les 400 m homme et seconde sur les 400 m femme. Des médailles qui ont toutes été remportées par des athlètes venus de l’intérieur du pays, notamment Fria et Sangarédi.

 En dépit de ce résultat, Atef Chaloub, Secrétaire général de la Fédération Guinéenne d’Athlétisme, se réjouit d’une organisation réussie. « Ce n’est pas facile de réunir 11 pays. Nous pouvons même nous réjouir de notre organisation puisque c’est la première que 11 pays se réunissent pour ce tournoi. Souvent, c’est huit ou neuf », a-t-il dit.

 

Sur l’ensemble de la compétition, le Sénégal vient en tête en termes de médaille, suivie de la Gambie.

 

Il faut rappeler que la Guinée profité du désistement de la Sierra Leone pour organiser pour la première fois de son histoire le championnat sénior de la région 2 de la Confédération africaine d’athlétisme et le tournoi junior de la CEDEAO.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici