Tougué : faute d’ordonnateur, le gouverneur de région de Labé suspend la subvention allouée à la collectivité

10 octobre 2017 18:18:09
0

Après la condamnation du président de la délégation spéciale pour détournement en mai 2017, la commune urbaine de Tougué peine à se trouver un responsable. Par conséquent, le gouverneur de la région administrative de Labé a pris la décision de suspendre la subvention allouée à la collectivité par l’État guinéen. L’information vient de parvenir à la rédaction locale de Guinéenews.

« Il n’y a pas eu de président légal. Donc, je ne peux pas autoriser n’importe qui à sortir l’argent de la collectivité de Tougué. J’ai souhaité que le parti le fasse au plus tôt pour que le ministre de l’Administration du Territoire prenne un acte qui désigne le président de la délégation spéciale. Ainsi, il devient l’ordonnateur de la délégation spéciale, il est habilité à jouir de toutes les fonctions d’un maire et l’argent sera mis à disposition », justifie le gouverneur Sadou Keïta.

Une décision saluée par Mamadou Cellou Baldé, le député uninominal UFDG de Labé. « Vous savez que quand un membre est empêché, il est remplacé de la même manière, conformément à l’accord du 20 Août 2015. Je crois qu’il est important que le gouverneur puisse suspendre cette subvention-là au niveau de la banque jusqu’à ce qu’il y ait un ordonnateur, parce qu’au niveau de Tougué, il y avait eu un problème. Pour parer à une telle éventualité, je crois que la décision du gouverneur, elle est salutaire. Il appartient à nous, UFGD, d’être prompts à désigner un intérimaire pour que la délégation spéciale de Tougué fonctionne.», réagit-il.

Revenant à la charge, Cellou Baldé dénonce la magouille qui s’organise autour de ces subventions, avant de faire une mise en garde à l’endroit des autorités de Labé. « Nous savons qu’habituellement, quand la subvention arrive, il y a les 25 % qui sont partagés entre les préfets, le gouverneur, les secrétaires généraux. Et il y a même un montant qui doit retourner au ministère de l’Administration du Territoire. On sait que le montant est arrivé dans les comptes de la préfecture au niveau du Trésor ici à la Banque centrale. Le montant est connu et tous les habitants de Tougué suivent à la loupe l’évolution de la situation. Je crois que monsieur Sadou Keïta est suffisamment intelligent pour veiller à cela pour que ce montant-là ne prenne pas une autre destination.», prévient-il.

Selon lui également, l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) met les bouchées doubles afin de débloquer cette situation, en désignant un président intérimaire à la tête de la délégation spéciale de Tougué dans les prochains jours.