Télimélé : bitumage au ralenti, adduction d’eau piégée et électricité en baisse (4 vidéos)

14 septembre 2017 14:14:30
0

En mai 2015, Télimélé, ville enclavée, a eu sa première couche de bitume, pour la première fois depuis l’indépendance. Grenier agricole par excellence, c’était la seule ville non bitumée dans la région de Kindia. Lors d’un reportage dans la ville, nous avons fait le point des travaux. Le projet de bitumage au ralenti, la fourniture de l’électricité en deçà des attentes et le projet d’adduction d’eau est confronté à des anomalies.

Pour plus de précisions, nous vous proposons ce reportage avec Mamadou Sadio Baldé (Espace TV).

Le préfet de Télimélé, Mohamed Lamine Soumah. « Quand je suis venu ici en 2014, je suis sorti un jour pour aller saluer les sages en ville. Quand j’ai vu l’état de la ville, j’ai dit à mon chauffeur : mais votre ville, c’est comme ça ? Il m’a répondu : « quand on ira dans les sous-préfectures, vous verrez que nous sommes sur le goudron », dit-il.

« Télimélé est une préfecture d’avenir »

« En 2007, il y a eu des séries de violences ici, en un jour, on a cassé 38 bâtiments administratifs…. Quand le chef de l’Etat a voulu dormir ici avant la campagne électorale, c’est dans les quartiers qu’on est allé, c’est même imprudent, alors que l’idéal, c’est à la villa des hôtes ».

 

Abdoulaye Bah, envoyé spécial de Guinéenesws à Télimélé