mardi, 28 mars 2017, 12:03 GMT

MISSION : Enquête de suivi du programme pilote de transferts monétaires conditionnels du Projet Filets Sociaux Productifs

 

Don IDA : H 782 GN 

Date début :  13 Février 2017                                                                                                  Date limite : 28 Février 2017

 

  1. Introduction et Contexte du Projet : 

 

Le Gouvernement de la République de Guinée a reçu un Don de l’Association Internationale pour le Développement (IDA) un montant équivalent à 16.200.000 DTS, soit 25.000.000 USD pour financer le ‘‘Projet de Filets Sociaux Productifs’’. Ce projet est coordonné par une Cellule domiciliée au Secrétariat Permanent de la Stratégie de Réduction de la Pauvreté (SP/SRP) du Ministère du Plan et de la Coopération Internationale.

 

Les objectifs du Projet sont : (i) fournir un appui aux revenus des groupes vulnérables et (ii) mettre en place les bases d’une stratégie de filets sociaux productifs en testant les différents aspects nécessaires à un système de plus grande ampleur.

 

Le Projet comprend les quatre (4) composantes suivantes :

 

  • Composante 1 : Programme de travaux publics à haute intensité de main d’œuvre (HIMO) dans les zones urbaines avec un accent sur les jeunes et les femmes et le développement d’aptitudes à la vie quotidienne ;
  • Composante 2 : Transferts monétaires pilotes pour l’amélioration du capital humain ;
  • Composante 3 : Coordination du Projet et renforcement des capacités institutionnelles.
  • Composante 4 : Riposte contre Ebola

 

Les arrangements institutionnels et les modalités de mise en œuvre du Projet tiennent compte des besoins liés à la fois à l’obtention de résultats rapides sur le terrain et au renforcement des capacités du Gouvernement à mettre en place les bases d’une stratégie de filets sociaux productifs bien ciblée. Ainsi, pour l’exécution des différentes composantes du Projet, les arrangements institutionnels suivants ont été retenus :

 

  • La Cellule Filets Sociaux (CFS) créée par Arrêté n° A/2012/1340/MEF/CAB/SGG du 09 mars 2012 assurera la coordination de l’exécution du projet ;
  •  Les services techniques des Communes bénéficiaires, fourniront à la CFS les appuis techniques nécessaires à l’exécution de la Composante 1 du Projet de Filets Sociaux Productifs ;
  • Des Agences spécialisées seront contractualisées par la CFS pour l’exécution de toutes les activités liées à la Composante 2.

 

Dans le cadre de la mise en œuvre de ce Projet, le Gouvernement de la République de Guinée recrute un Cabinet ou Institut pour assurer l’enquête de suivi du programme pilote de transferts monétaires conditionnels du Projet de Filets Sociaux Productifs.

 

2- Contexte de mise en œuvre du programme pilote :

 

Les travaux de diagnostics préparatoires du projet en 2012, indiquent la malnutrition chronique chez les enfants de 0 à 24 mois et la faiblesse du taux d’achèvement du cycle primaire chez les filles comme facteurs clés de la faiblesse du capital humain et l’extrême pauvreté en Guinée. En effet, malnutrition chronique chez les enfants de 0 à 24 mois était parmi les plus élevées au monde et affectent largement les pauvres du milieu rural. Dans le secteur de l’éducation, les taux d’achèvement de l’école primaire étaient très bas, particulièrement chez les filles qui abandonnent davantage les écoles que les garçons. Les filles étaient généralement mariées de façon précoce et ont en moyenne leur première grossesse vers 16 ans. L’UNICEF était en charge de la mise en œuvre de ce pilote au niveau locale.

 

Par ailleurs, compte tenu de la faiblesse des documents de base sur lesquels tout le dispositif du programme pilote TMC a été articulé, et des coûts opérationnels élevés liés à la mise en œuvre du programme par l’UNICEF, la CFS a jugé nécessaire de recruter des consultants pour la mise en œuvre de ce programme pilote. Les documents de références actualisés montrent la non fréquentation des structures sanitaires par les enfants de moins de 6 ans, et des écoles par les enfants de 7 à 14 ans, comme facteur principal handicapant le développement du capital humain, conduisant ainsi à un changement d’approche et de cible.

 

Ainsi, l’Institut National de la Statistique (INS) a été contractualisé pour procéder à la collecte d’informations (enquête de base) sur les ménages pauvres qui a abouti à la formation de quatre (4) groupes de traitements et une randomisation a été effectuée par lui avec l’appui de consultants de la Banque Mondiale pour sélectionner les villages ou localités bénéficiaires du programme pilote.

 

Les agents préfectoraux du Ministère du Plan et de la Coopération Internationale, communément appelés « Agents Vérificateurs » ont été recrutés et sont chargés de la vérification du respect de ces conditions. Ainsi sur la base des résultats de ces vérifications, la liste des ménages et les enfants éligibles (ayant respecté les conditions) est transmise au Crédit Rural de Guinée recruté pour le paiement des ménages.

 

L’enquête de suivi s’inscrit dans le cadre de l’évaluation du programme pilote de transferts monétaires conditionnels. Elle consiste à collecter des informations auprès des ménages enquêtés lors de l’enquête de base tout en administrant les mêmes questionnaires utilisés lors de cette phase. L’enquête sera effectuée après un cycle de sept transferts aux ménages sur les huit (8) prévus, en raison du décalage de la date de clôture des transferts et des cantines scolaires.

 

3- Les objectifs de l’enquête du programme pilote TMC :

 

Les objectifs sont :

 

  • Mesurer le seuil fiscal que pourrait apporter le Gouvernement pour soutenir les ménages pauvres dont les enfants sont exposés aux risques de malnutrition et d’abandon scolaire ;
  • Apporter les conditions d’appréciation des conditionnalités par rapport aux offres de services sociaux de base ;
  • Formaliser l’interaction entre les acteurs, partenaires, prestataires, et les bénéficiaires dans la lutte contre les risques auxquels sont exposés les enfants.

 

3- La Durée et Etapes de l’enquête du programme pilote TMC :

 

L’enquête s’étendra sur une période de 6 mois (y compris les jours non ouvrables ou fériés), allant du 01 Juillet au 31 Décembre 2017. Cette période inclue différentes phases : (1) la préparation, (2) la collecte des données, (3) l’analyse des données, (4) la présentation du rapport préliminaire et (5) final de l’enquête.

 

4. Critères de Sélection :

 

  • Expériences générales (au moins 5 ans d’ancienneté) ……………………………:……………………. 25/100
  • Expériences particulières (5 points par missions similaires pertinentes):………………………..30/100
  • Personnel clé proposé pour la mission…………………………………………………………………………….35/100
  • Connaissances des procédures de l'IDA………………………..…………………………………………….…..10/100

 

5. Méthode de Sélection :

 

Le Consultant (Cabinet ou Institut) sera sélectionné suivant la méthode de sélection au Moindre Cout (SMC) en accord avec les Procédures définies dans les Directives : Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale de Janvier 2011 révisées en juillet 2014.

 

6. Date limite et lieu de remise des Manifestations d’intérêt :

 

Les Manifestations d’intérêt doivent être adressées à Monsieur le Coordonnateur du PFSP et déposées sous plis fermé au siège de la Cellule de Coordination du Projet de Filets Sociaux Productifs (CFS) sis au   Quartier Kaporo cité, Commune de Ratoma, Conakry au plus tard le Mardi 28 Février 2017 à 16 heure 00 GMT avec la mention « ENQUETE DE SUIVI DU PROGRAMME TMC DU PFSP » . Les TDR au complet peuvent être sollicités à l’adresse : [email protected] ou téléchargés sur le site www.cfsguinee.org

                                                                                                                                                        

 Le Coordonnateur

Abdoulaye Wansan BAH

Ce contenu n'engage pas Guinéenews©.

Publireportage