Siguiri : la tension monte dans la zone minière

1

Les travailleurs de la société sous traitante AMCO Drilling Sarl (une compganie anglaise évoluant dans le domaine d’extraction de l’or) ont empêché ceux de la SAG résidant dans la commune urbaine de Siguiri de rejoindre leur poste de travail. Tel est le constat dans la matinée de ce vendredi 5 mai 2017 par le bureau local de Guinéenews©.

La tension est montée d’un cran ce matin dans les arrêts bus de la société SAG.

Sur l’objet de leur revendication, un travailleur a affirmé à chaud parle leur présence massive sur les lieux.  » Nous sommes sur place, pour une revendication de nos droits. Cela fait plus de seize ans que nous travaillons avec cette société. Et elle est prête à rentrer et ils ont viré des salaires sans pour autant consulter les syndicats. Nous sommes là jusqu’à la satisfaction de nos revendications « , a-t-il affirmé sous l’anonymat.

Même son de cloche pour un membre du bureau syndical de la dite société Mohamed Lamine Keita.  » C’est une réclamation de règlement, et les négociations ont été entamées et rien n’a été tiré au clair « , déplore-t-il.

De son côté, un travailleur de la SAG sous anonymat nous a confié qu’il y a des travailleurs à AMCO qui ont fait seize ans de service et n’ont reçu que quinze millions comme règlement.

La route menant à Bouré, site de la dite société est bloquée par les travailleurs de cette société sous traitante qui ont mis des barricades et laissant les véhicules de transport commun circulé tout en empêchant les bus de la SAG de rallier le chantier. Cette situation affecte l’exécution des travaux au niveau dudit site selon un travailleur joint par téléphone.

1 COMMENTAIRE

  1. Le VIRUS de Boké (Révoltés) à atteind les autres zones minières de la Guinée. Le bandage sur une plaie pourrie ne marchera pas. Il faut anticiper les contre coups pour résoudre les problèmes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici