Siguiri : Cellou accueilli en liesse par une déferlante populaire

1

Le chef de fil de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, a été accueilli en grandiose, ce dimanche, dans la préfecture de Siguiri, par des milliers de partisans sur des kilomètres, a-t-on constaté sur place.

En provenance de Kankan, le président de l’UFDG et sa suite ont été accueillis par une foule immense composée de plusieurs motos et voitures, depuis Djelibakoro, localité située à plus de 40 Km.

De djelibakoro à Bafinda, en passant par Tiguibry, le cortège du chef de l’opposition a fait le tour de la commune urbaine avant de rejoindre la devanture d’un réceptif hôtelier où une foule en liesse les attendait pour le meeting.

A retenir que cette visite dans le Manden s’inscrit dans le cadre de sa tournée en Haute Guinée pour les rencontrer les populations locales.

Avant la Haute Guinée, le leader de l’UFDG a sillonné toute la région forestière.

 

1 COMMENTAIRE

  1. Félicitations, chers compatriotes de Siguiri pour la haute maturité politique dont vous venez de faire preuve ! Comment ne pas être fier de la maturité politique des centaines de milliers de Compatriotes sortis si massivement pour accueillir El Hadj Cellou Dalen de Maréla il y a une dizaine de jours à Siguiri aujourd’hui, à Kankan hier Samedi 29 Avril 2017, en passant partout à Faranah, Kissidougou, Guéckédou, Macenta, N’Zérékoré, Yomou, Lola, Beyla et à Kérouané ?

    Il faut dire bravo à toute la Nation, et qui vient de dire niet à la tribalisation, non au communisme rampant et bravo à l’homme d’Etat, l’Economiste de très haut niveau, Mr. Cellou Dalen Diallo !
    Cellou Dalen Diallo devrait être fier dans l’âme, de revoir le projet routier historique Kouroussa – Kourémalé, qu’il a grandement contribué à concevoir et à développer sous le régime du Président Lansana Conté (que Dieu ait son âme).

    Sommes-nous à un point de non retour pour l’adhésion intégrale des populations à la base dans la perspective de 2020 ? Il faudrait être très prudent car tout n’est pas encore joué, et les forces négatives n’ont pas encore dit leur dernier mot.

    La reprise du recensement électoral par les Nations Unies, la certification des résultats électoraux de 2020 par les Nations Unies, et leur validation par les mêmes Nations Unies sont un chantier qu’il est impossible d’occulter dans la perspective des élections de 2020 et de l’alternance democratique.

    L’un des gros avantages politiques, de El Hadj Cellou Dalen Diallo c’est d’avoir su alerter à temps, la Nation sur les dangers de la modification de la Constitution. Ce qui est sûr, c’est que ceux qui inspirent cet épouvantail politique, rendront le plus grand service au Président de l’UFDG, car aucune région de la Guinée ne marchera avec un discours communiste sur un troisième ou treizième mandat présidentiel en violation de la Constitution.

    Ce sera du pain béni pour l’UFDG, si les têtes couronnées de la stratégie Communiste voilée se trompaient pour dicter une révision Constitutionnelle en Guinée, après un bilan économique, sécuritaire et social aussi calamiteux de 2010 à aujourd’hui et qui crève les yeux dans ce pays.
    Un troisième ou treizième mandat présidentiel est un projet politique voué à l’échec complet, et nous en reparlerons, sous peu, si Dieu le Très Haut le veut.

    Quant à Guineenews, il y a une suggestion essentielle que l’on pourrait bien vous faire c’est celle d’accepter d’appuyer par des supports vidéo, vos reportages sur le périple national du Président de l’UFDG. Pourquoi pas ?

    Ces supports vidéo dans le contexte actuel du numérique, de l’internet et des réseaux sociaux ont énormément plus d’impact et d’aplomb en direction de nos compatriotes à travers le monde entier, et beaucoup plus, que les simples écrits.

    Quel élément de conclusion ? El Hadj Cellou Dalen Diallo, devrait maintenir le cap sur la communication par le discours de la paix et par la recherche de financements pour équiper ses représentants à la base du minimum de moyen de travail et de locomotion.

    Figurez-vous dans quelle condition l’un de ses Représentants et responsable politique de l’UFDG, dans les profondeurs du pays Konia, a fait 135 km de son village pour se rendre à la réception à Beyla ! C’est incroyable et inimaginable en termes de courage politique pour ces compatriotes acquis à la cause d’El Hadj Cellou Dalen Diallo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici