Sensibilisation autour de «Vision Conakry 2040» : les élus locaux de Kaloum et des îles mis à contribution

10 novembre 2017 19:19:06
0

Après la rencontre axée sur la mise en place d’un comité interministériel qui aura désormais la charge de se pencher sur les questions liées à la réalisation du projet «Vision Conakry 2040», le ministre de l’Aménagement du Territoire et de la Ville, Dr Ibrahima Kourouma a rencontré ce vendredi 9 novembre, au siège de son département à Conakry, les élus locaux de Kaloum et des iles de Kassa.

Il s’agissait pour le ministre Kourouma d’échanger avec ces élus locaux sur les voix et moyens pouvant permettre d’informer et de sensibiliser les populations de Kaloum et des iles de Kassa sur l’importance du projet et pourquoi elles doivent accepter, le moment venu, de faciliter la réalisation dudit projet.

La rencontre s’est déroulée en présence du député Demba Fadiga, président de la Commission Aménagement du Territoire à l’Assemblée nationale, du directeur général de l’APIP et des représentants du ministère de l’Aménagement du Territoire et de la Décentralisation ainsi que du gouvernorat de Conakry.

«Nous avons souhaité aujourd’hui rencontrer le gouvernorat, les élus locaux et les imans de la commune de Kaloum pour partager d’abord, ce que doit être leur commune, les engagements du président de la République pour que cette commune change, mais aussi pour qu’ensemble,
nous échangions pour que chacun de nous soit le vecteur de ce message du président de la République vis-à-vis de la population. Il n’y a pas mieux qu’eux. En tout cas, c’est ce que pensent le directeur général de l’APIP, de l’Assemblée nationale, le gouvernement et le chef de l’Etat. C’est-à-dire parler et sensibiliser la population de Kaloum pour que notre chère ville et les îles de Loos deviennent ce que chacun de nous a longtemps souhaité. Conakry a été considérée pendant longtemps comme étant la perle de l’Afrique. Elle a perdu cette beauté, pour la simple raison que nous avons eu des constructions anarchiques et, pendant longtemps la ville de Conakry a été  abandonnée à elle-même. Notre cher président, le Pr Alpha Condé, dans son programme, souhaite que Kaloum change. Il a une vision pour Kaloum et pour Conakry. Nous avons souhaité que ces acteurs majeurs soient ici pour qu’ils puissent à leur tour s’adresser à la population de Kaloum. Nous avons souhaité que vous soyez ici et que nous puissions échanger pour voir quelles sont les méthodes que nous pourrions utiliser afin qu’au niveau de la ville, le message du président passe. La volonté de tous les Guinéens et celle du chef de l’Etat est que le choix de changer Kaloum soit accepté par chacun de nous», a indiqué le ministre Ibrahima  Kourouma.

Une introduction qui a été suivie par la projection de la vidéo du projet, des détails de Gabriel Curtis, Directeur général de l’Agence de la promotion et de l’investissent privé (APIP).

 Selon lui, le projet se réalisera en trois étapes : à court terme (2017-2020), l’embellissement immédiat de la ville de Conakry ; à moyen terme, (2020-2030), des projets de développement et à long terme (2030-2040), des projets de remblai.

En effet, il est prévu que «Kaloum et les îles de Kassa soient envisagées pour être les « îles de la célébration » de la Guinée, créant un environnement unique et animé où les Guinéens et visiteurs pourront vivre et célébrer le passé et le futur progressif du pays. Les îles de Loos seront réaménagées comme une extension de Kaloum, véritable poumon vert et récréatif du Grand-Conakry. Les îles de Kassa sont prévues pour être une destination touristique de masse avec des services réguliers de navette maritime. L’île de Room sera considérée comme une station de villégiature supérieure. L’île de Tamara sera conservée comme un espace naturel pour l’aventure et le sport. Les deux autres îles plus petites resteront nouvelles pour l’écotourisme ».

Après cette présentation du DG de l’APIP, les élus locaux ont exprimé leurs préoccupations et fait des propositions  afin que la population soit mieux informée et sensibilisée. Pour sa part, le ministre Dr Ibrahima Kourouma a répondu aux préoccupations des élus locaux avant d’inviter chacun à faire des sacrifices pour qu’enfin le visage de Conakry change comme le souhaite le chef de l’Etat.