Santé: la Semaine de la santé de la Mère et de l’Enfant lancée à Kindia

11 octobre 2017 12:12:59
0

Le coup d’envoi de la Semaine de la santé de la Mère et de l’Enfant a été donné lundi 9 octobre 2017 au centre de santé de Manquepas, dans la commune urbaine de Kindia.

Cette campagne de rattrapage organisée par le ministère de la Santé, en collaboration avec les partenaires au développement, va se poursuivre pour une durée de 6 jours. L’objectif est de rattraper 80% des enfants et des femmes enceintes non ou insuffisamment vaccinées en PEV de routine, de vacciner au TD 85% des femmes en âge de procréer dans les districts à haut risque de tétanos maternel et néonatal, de supplémenter en vitamine A 80% des enfants de 6 à 59 mois, de dépister au moins 80% des enfants de 6 à 59 mois pour la malnutrition aigüe, de déparasiter au mebendazole 80% des enfants de 12 à 59 mois, d’administrer le traitement préventif intermittent du paludisme au moins 80% des femmes enceintes éligibles.

Les cibles des activités intégrées de la Semaine de la santé de la Mère et de l’Enfant concernent les enfants de moins de 5 ans, les femmes enceintes, les femmes et les femmes en âge de procréer.

« C’est pour rattraper les enfants qui n’ont pas été vaccinés durant leur période de vaccination », précise Alpha Ousmane Barry, chef du centre de santé de Manquepas.

Pour arriver à des résultats concluants, le ministère de la Santé sollicite l’implication de tous les chefs de famille, les mères, les autorités administratives et les élus locaux pour leur participation effective dans la mobilisation afin que tous les enfants de moins de 5 ans et les femmes qui sont les cibles privilégiées, bénéficient de toutes les prestations de cette semaine de rattrapage.

 La stratégie retenue pour atteindre ces enfants est le porte-à-porte et cette campagne de rattrapage  va se poursuivre pour une durée de 6 jours.