Salubrité : guerre injuste déclarée aux PME

05 décembre 2017 13:13:04
0

Les premiers ramasseurs d’ordures dans les quartiers, qui ont rendu de bons et loyaux services au moment les plus cruciaux et qui n’ont rien d’autre à faire, viennent d’être brutalement remerciés.

Ceux qui se sont accrochés et qui se sont entêtés à continuer de venir dans les foyers, ont été pourchassés et embarqués à la gendarmerie. Là encore, l’on a vite oublié le passé pour mordre le sein de la nourrice.

Les services communaux viennent d’avoir l’idée de créer des PME de ramassage pour résorber le chômage. Personne n’en disconvient, mais oublier que pendant des années, avant que l’idée ne naisse dans les esprits clairvoyants des responsables des communes, aux moment où l’insalubrité débordait les caniveaux, ceux qui ont atténué le phénomène, soient remerciés de cette manière, cela doit heurter les consciences.

A la question posée sur cet état de fait, même des jeunes qui sont venus se présenter dans les foyers, reconnaissent que cela est un peu brusque. On avait des Léonais qui faisaient normalement et régulièrement et consciencieusement le travail, les voir déguerpis comme des malpropres est un choc moral. Les services de collecte des communes devraient se montrer indulgents et engagés ces anciens ramasseurs d’ordures.

Ce qui est certain, à dix contre un, Alpha Condé n’est pas au courant de cette méthode ingrate. On ne le flatte pas, mais au vu de ce qu’il montre dans le domaine social, s’il est au courant de ce qui se passe sur le terrain, dans son dos, il se montrerait plus indulgent. Comme il ne nous lit pas, il ne nous aime pas, il ne sera pas au courant, ce serait dommage que cela se passe.

Sans démagogie, si l’on lui faisait passer l’information, les premiers forçats des ordures de Conakry retrouveraient le sourire, nous aussi, en premier lieu.