lundi, 27 février 2017, 20:20 GMT

 

Aucune information précise n'a filtré de la réunion à huis clos entre le président de la République, les syndicalistes, le patronat et les ministères concernés. Alors que les représentants ont fermement convenu de garder la discrétion, le porte-parole du gouvernement n'a pas non plus voulu dévoiler le contenu de la rencontre.

 

« Des échanges très précis se sont tenus et chacune des parties a été appelée à aller trouver des approches et à consulter notamment sa base. Je n'en dirai pas plus, puisque les syndicats ont décidé d'aller consulter leur base », a juste dit Albert Damantang Camara, porte-parole du gouvernement et ministre de l'Enseignement technique.

 

Les journalistes auront tout tenté pour arracher quelque chose des syndicatss, mais en vain. Que s'est-il passé ? « On ne peut pas directement vendre cela ici sans que la base ne soit informée », a répondu Dr Souleymane Sy Savané, secrétaire général adjoint de l'USTG (Union syndicale des travailleurs de Guinée).  L'espoir est-il permis ? « Voyons demain », a-t-il répondu.  Est-ce que le chef de l'Etat a été convaincant ? « Je ne peux pas répondre à cette question  »,  a répliqué Savané à cette autre question.

 

En quittant les lieux, Amara Balato Keita, le secrétaire général de la Fédération professionnelle de l'Education, a invité les enseignants et contractuels à se rendre demain à la Bourse du travail pour le compte-rendu de la rencontre avec Alpha Condé.

 

Tokpana Doré

Téléphone +224 657 372 416 Conakry, Guinée

Tokpana Doré