Procès de Kérouané : trois interdictions de séjour à Banankoro pendant trois ans

1

Comme annoncé précédemment, le procès des militants de l’UFDG, interpelés au lendemain des violences ayant éclaté à Banankoro à la veille du scrutin présidentiel de 2015, a été rendu public à Kérouané. Au total, deux ont été relaxés et cinq condamnations, dont deux avec sursis, a-t-on appris.

Selon une source proche du dossier confirmée par des responsables du principal parti d’opposition en Guinée, les nommés Ibrahima Sanoh et Kassoum Kourouma ont été purement et simplement relaxés.

Par contre, Elhadj Télimélé Diallo, Sékou Sanoh dit Dabara et Bailo ont, eux, été condamnés à cinq ans de prison par défaut. Ils sont également interdits de séjour sur le sol de Banankoro pour trois ans.

Alors que Sékou Mara et Ousmane Sanoh ont été condamnés à deux ans de prison avec sursis et sommés de payer 1,5 millions de francs guinéens d’amende chacun.

Aussitôt, le verdict rendu public, l’avocat des militants de l’opposition, Me Salifou Béavogui, qui défend des dossiers similaires avec succès, a interjeté appel. Interrogé à Kankan, de retour de Kérouané, Me Salif Béavogui a confirmé l’information, ajoutant que le procès s’est déroulé dans la sérénité.

Il a même rendu compte au leader de l’UFDG. De Kankan, l’avocat repartira par la route à laquelle il a emporté à l’aller. Kankan- Bamako- Conakry.

Pour rappel, cette affaire remonte le 8 octobre 2015, à la veille du premier tour du présidentiel scrutin présidentiel. Le jour de la campagne dédiée à l’UFDG, ses responsables locaux ont été victimes de répression. Au total; les sept responsables de l’UFDG condamnés ont perdu 14 concessions, 45 boutiques vandalisées, 19 motos calcinées, deux véhicules incendiés  et trois vélos.

A l’UFDG, certains de ses responsables estiment que ces sept victimes, qui ont été interpelées, jugées et condamnées. Même si aujourd’hui, tous les accusés sont en liberté sauf ceux en fuite.

 

  • Kourouma

    laissons ces gens de la mouvance ils pensent que c’est la fin du monde Alpha a remplacé quelqu’un et un autre lui remplacera tôt ou tard