Journée mondiale de la fille : Plan International veut accompagner 100 millions de filles dans le monde

12 octobre 2017 12:12:53
0

L’humanité a célébré ce 11 octobre la 6ème journée internationale de la fille. A Conakry, c’est à la Blue zone de Kaloum où s’est tenue cette cérémonie qui a connu la présence de plusieurs jeunes filles et des autorités du pays. Le thème retenu cette année est : ‘’Les filles prennent la relève’’.

 

Selon le Directeur pays de Plan International Guinée, Amavi Akpamagbo, le monde compte déjà 1,1 milliards de filles. Celles-ci représentent, dit-il, une formidable source d’énergie et de créativité et « les millions de filles qui vivent actuellement dans des situations d’urgence n’y font pas exception. »

 

Poursuivant son intervention, M. Akpamagbo a expliqué les difficultés des filles : « des millions de filles dans le monde vivent dans la peur de la discrimination, de la stigmatisation et de la violence simplement pour avoir osé faire de leurs rêves une réalité. Des millions d’autres vivent sans espoir de réaliser leur potentiel en raison de la pauvreté et des inégalités. Les filles du monde entier font face à un mur de résistance dans leur lutte pour progresser et réaliser leurs rêves. Elles n’ont souvent aucun pouvoir sur les décisions qu’elles prennent ou les choix qu’elles font. »

 Il a ensuite demandé à ce que l’écart de rêve entre ce dont les filles sont capables et ce qu’elles sont autorisées à être, soit comblé.

« Cette année, a-t-il ajouté, à l’échelle mondiale, plus de 1 000 filles se situent à côté de Plan International en appelant les gouvernements à faire des droits des filles une priorité politique mondiale afin d’encourager les autres filles et les jeunes femmes à se déployer en tant que leaders et décideurs et à faire entendre leur voix sur les grands défis auxquels elles sont confrontées. En tenant plus de 500 « prises de contrôle » dans plus de 60 pays, les filles exigeront une révolution politique et sociale contre la discrimination et les préjugés qui les retiennent dans la vie privée et publique. »

Parlant de la place des femmes au niveau des prises de décisions, il a fait savoir que seulement 23% des parlementaires du monde sont des femmes et il n’y a que 10 femmes chefs d’Etat à l’échelle mondiale et que moins de 3% des PDG qui dirigent les 500 principales entreprises mondiales, sont des femmes.

« Plan International s’est donné pour objectif d’accompagner 100 millions de filles à travers le monde pour qu’elles puissent apprendre, diriger, décider et s’épanouir. Nous avons « 100 millions de raisons » de permettre aux filles d’être autonomes pour que nos nations se développent », a-t-il conclu.